......***** Partie o2...« Elle a dit qu'elle t'aimait »......



...
...

Partie o2
Mariage, Biberons & Couches-culottes


Genre : AU, Dark, Hurt/Comfort, Guimauve
Couple : Bushido/Tom


Bushido passa le pas de la porte et de suite, son fiancé fut devant lui, sautillant partout dans le couloir.

« A-alors, qu'est-ce que le médecin a dit ? »
« Ils vont bien. La césarienne est pour dans trois jours, comme ça a été prévu il y a deux semaines. »
Dit Bushido en souriant doucement, embrassant ensuite Tom du bout des lèvres.
« Viens voir ! Viens voir ce que j'ai fait aujourd'hui ! » S'écria Tom en le tirant vers les escaliers.

Ils montèrent à l'étage et Bushido sourit légèrement en regardant Tom trottiner vers la chambre d'enfant qu'il avait aménagée pour leur fils. Leur fils, ça sonnait bien, vraiment très bien. Le sourire de Bushido s'agrandit et il entra dans la chambre à la suite de Tom. Elle était parfaite : une peinture verte avec des dessins d'animaux, de lianes, de fruits s'étalaient un peu partout sur les murs et dans un coin, non loin de la fenêtre, était peint un grand soleil que Bill avait réalisé à même le mur.

Et là, au milieu de la chambre, se tenait le berceau qu'ils avaient choisi dans un de ces magasins pour jeunes mères, un endroit où ni Tom, ni Bushido n'aurait pensé entrer de sitôt et pourtant, c'est dans un de ces magasins qu'ils s'étaient rendu quelques jours auparavant pour choisir tout un ensemble de meubles pour leur petit Mathis.

La table à langer était elle aussi montée et une protection en plastique recouvrait encore le mousse posé dessus, et quand Bushido pensa que dans quelques jours, lui et Tom poseraient un petit bout d'homme dessus, son c½ur se gonfla de fierté.

Il rit quand Tom lui lança un petit « alors, alors ?! » surexcité et l'attrapa par les hanches par l'attirer dans un langoureux baiser. Ils allaient être heureux, Bushido en était sûr ...

...

Tom et Bushido attendaient dans le couloir de la maternité, le premier aussi nerveux que s'il était réellement le père de l'enfant. Mais après tout, c'était ce qu'il allait devenir, non ?

Il sourit doucement à la pensée qui venait de lui traverser l'esprit et la main de Bushido s'empara de la sienne. Lui aussi était très nerveux, Tom pouvait clairement le voir dans ses yeux, dans son sourire, dans la manière qu'il avait de serrer sa main un peu trop fort. Tom lui rendit cependant l'attention et quand enfin, vingt minutes plus tard, une infirmière passa les portes battantes du service de la maternité, un magnifique sourire aux lèvres, ils surent. Ils surent que Mathis était né.

« Messieurs Kaulitz et Ferchichi. » Déclara-t-elle en balayant la salle des yeux.

Tom et Bushido se levèrent en même temps et s'avancèrent vers l'infirmière qui leur sourit un peu plus.

« Tout s'est très bien passé. » Déclara-t-elle en les emmenant vers la salle d'accouchement. « Le bébé va très bien. 47 centimètres, 2,6 kilos. C'est un beau bébé. »

Les deux hommes sourirent, serrant un peu plus fort la main de l'autre alors que l'infirmière leur fit passer une autre porte et là, de grands cris leur parvinrent à travers la vitre de la pièce à leur gauche. Bushido pâlit subitement et Tom sourit.

« Il est en train de se faire nettoyer pour l'instant. » Expliqua l'infirmière en les entraînant un peu plus loin dans le couloir.

En longeant la pièce qui devait être la salle d'accouchement, ils virent un rideau séparant la moitié gauche du couloir ainsi que du reste de la pièce. Les médecins devaient sûrement être en train de recoudre Tiffany. Bushido détourna la tête du bout de tissu vert et jeta un bref coup d'½il à Tom. Le rappeur avait tout fait pour que le tressé ne rencontre pas Tiffany, mais Tom avait tout de même tenu à savoir son nom et à être tenu au courant de sa santé tout au long de la grossesse. Bushido avait apprécié au fond, il avait l'impression que Tom faisait tellement d'efforts pour lui, pour eux et pour leur petit Mathis.

« Qui d'entre vous deux veut lui donner le premier biberon ? »

Bushido pâlit un peu plus et sa main trembla dans celle de Tom. Le guitariste lui lança un regard brillant, lui sourit et hocha une fois de la tête après s'être tourné vers l'infirmière.

« Je vais le faire. » Dit-il doucement.

La femme lui sourit et hocha elle aussi de la tête avant de les faire entrer dans une petite pièce aux murs jaune pâle uniquement meublée d'un fauteuil qui semblait confortable.

« Attendez ici s'il vous plaît. »

Elle passa par une petite porte de l'autre côté de la pièce et Tom balaya la pièce du regard avant d'aller lentement s'asseoir dans le fauteuil, observant Bushido se pincer les lèvres et enfoncer nerveusement ses poings dans ses poches.

« Bu ... »

L'homme releva la tête et arrêta de remuer dans tous les sens. Tom sourit.

« Ça y est. » Dit-il en se laissant aller contre le dossier.

Bushido lui fit un petit sourire nerveux avant d'aller s'asseoir sur l'un des accoudoirs du fauteuil, embrassant ensuite Tom du bout des lèvres.

« Oui, » Répondit-il doucement. « Ça y est. »

Ils étaient parents. Pour de vrai. Ce n'était plus un projet lointain qu'ils avaient commencé à envisager, à présent, Mathis n'était plus un petit être caché au fond d'un utérus. Non, Mathis Ferchichi-Kaulitz était bel un bien un tout petit garçon, un bébé qui entra à l'instant, niché bien au chaud dans le creux des bras de l'infirmière qui les avait installés dans la pièce.

Bushido déglutit et suivit la femme des yeux, reculant très légèrement sur l'accoudoir quand elle tendit le bébé à Tom. Son fils, leur fils, était enfin là, dans les bras du tressé, niché contre son torse, entre ses longs bras et soutenu par ses grandes mains. Bushido sourit quand l'infirmière tendit un biberon chaud à Tom qui s'en empara sans hésiter, portant la tétine aux lèvres de Mathis comme s'il avait fait ça toute sa vie.

Le guitariste leva les yeux vers son fiancé et sourit, les yeux brillants de larmes dont quelques unes coulèrent le long de ses joues alors que les petits poings de leur enfant se fermaient et s'ouvraient rythmiquement. Bushido se baissa et embrassa délicatement le front de son fils, puis celui de Tom, passant ensuite un bras autour des épaules du jeune homme et tous deux se perdirent dans la contemplation du nouveau-né, échangeant parfois des regards remplis d'amour, de fierté et de bonheur.

...

o4h52.
Le soleil n'est pas encore levé, la ville est encore endormie et pourtant, un petit garçon soigneusement posé dans son berceau se met à pleurer. Il a faim, il a soif, il veut sa maman. Ou son papa, au choix.

De toutes petites larmes coulent le long de ses joues rondes et rougies par les pleurs et quelques pièces plus loin, un baby phone prévient ses parents que Mathis a besoin de quelques choses.

Tom saute presque du lit.
Ça va bientôt faire deux mois que Mathis est avec eux à la maison et il ne passe pas encore ses nuits. Tom s'est déjà relevé deux fois et il n'est pas prêt à laisser son fils pleuré. Il sait que Mathis est encore vraiment petit, qu'il a besoin de lui. Malgré tout, il ne cracherait pas sur une nuit complète de sommeil.

Le temps qu'il se rende dans la chambre du petit, calme ses pleures et se rende dans celle qu'il partage avec Bushido, le rappeur est déjà remonté, un petit biberon chaud à la main. Tom lui sourit doucement, l'embrassant du bout des lèvres avant d'aller s'installer dans le rocking-chair se tenant dans un coin de leur chambre. Il s'installe, tenant Mathis tout contre lui et c'est les yeux encore plein de sommeil qu'il amène le biberon aux lèvres avides de son enfant. Il sourit, apaisé par les petits bruits de succions et le regard de Bushido sur eux. Il veille, un peu comme un lion chef de meute ; il garde un ½il sur eux, mais voit tout, entend tout et Tom ne se concentre alors que sur Mathis, penchant un peu le biberon dès qu'il le faut et très vite, la petite bouteille de plastique est vide. Tom installe le bébé sur son épaule et lui tapote gentiment le dos jusqu'à ce qu'il fasse son rot. Une fois fait, le tressé berce son fils jusqu'à ce que celui-ci se rendorme et quand c'est le cas, Bushido le prend délicatement dans ses bras, embrassant son front et quittant la pièce pour aller le recoucher alors que Tom s'installe à nouveau dans le lit. Une bonne demi-heure est passée, mais il sait qu'il va pouvoir se rendormir sans problème. Il est tellement fatigué ...

Bushido entre dans la pièce quelques secondes plus tard, se glissant lui aussi entre les draps avant d'éteindre la lampe de chevet et d'enrouler ses bras autour de la taille de Tom.

« Je t'aime. » Souffle-t-il entre ses tresses.

Le guitariste sourit, mais reste silencieux, déposant brièvement ses lèvres sur celles de son fiancé en guise de réponse. À travers le baby phone, ils peuvent entendre leur fils remuer légèrement dans son sommeil et quand un long bâillement se fait entendre, Tom frotta son nez dans le cou du rappeur.

« Je t'aime aussi ... » Murmure-t-il avant de se rendormir.

...

« Alors, je pense qu'on pourrait changer un peu l'arrangement ici. Peut-être que tu pourrais ... »

Tom, Bill, Georg et Gustav s'étaient réunis pour une petite séance de travail et Bushido étant lui occupé, Tom s'était porté volontaire pour prendre Mathis avec lui. Dans son esprit de mère poule, il n'était pas question de le laisser avec une baby-sitter alors qu'il n'avait que trois mois.

Le petit garçon semblait fortement intrigué par les bottes de son oncle. Couché sur un tapis au sol, il passait ses petits doigts sur les lacets, les yeux grands ouverts et le regard admiratif. Bill ne pouvait s'empêcher de lui sourire et de soupirer de contentement à la vue de l'enfant à ses pieds. Mathis était un enfant adorable, pleurant très peu et pas capricieux du tout, sauf quand il s'agissait de Tom. Le tressé, en bon parent attentionné, essayait de contenter tous les besoins de son enfants le plus vite possible et autant que possible, aussi bien que les autres membres du groupe avaient l'impression que Mathis menait son père –sa mère ?!- par le bout du nez à longueur de journée.

Le tout premier événement fabuleux de la vie du petit Mathis Ferchichi-Kaulitz se passa ce jour-là. Il jouait donc tranquillement avec les lacets des bottes de son oncle quand il tourna la tête, apercevant la tête de Tom à l'envers. Un grand sourire apparut sur son visage –comme à chaque fois qu'il voyait le tressé- et soudainement, il éclata de rire.

Toute conversation professionnelle s'arrêta soudainement et Tom tourna ses yeux écarquillés vers son fils qui le regardait à l'envers en riant aux éclats, ses grands yeux chocolat brillant comme jamais.

Tom se pencha et prit Mathis dans ses bras, le petit pencha la tête en arrière, ne possédant pas encore un bon équilibre et rit un peu plus encore quand Tom se pencha au-dessus de lui et lui sourit, de la tendresse et de l'amour plein les yeux.

« Vous avez vu ça ? » Demanda-t-il en chuchotant, sans quitter son fils des yeux. « C'est son tout premier fou rire. »

Les trois autres sourirent. C'était peut-être banal pour certains, mais pas pour Tom et ça, ils l'avaient bien compris. Ils savaient que Tom faisait à présent partie de ces parents qui tiennent assidûment un album de photo de toutes les « premières fois » de leurs enfants. Et devant le sourire béat qu'affichait Tom, aucun d'eux ne pu le blâmer de trop couver son fils, ou de trop l'aimer, ou de trop le gâter. Personne n'aurait pu faire en ça en voyant tout le bonheur que Mathis lui apportait.

Tom redressa délicatement son fils et l'amena contre son torse, le serrant doucement contre lui. Le bébé tourna tête et attacha sa bouche à son cou, tétant doucement sa peau et le tressé cru qu'il allait pleuré, mais à la place, il rit, les yeux brillants de larmes.

« He, moi aussi je veux qu'il rit pour moi ! » S'exclama Bill en tendant les bras vers l'enfant.
« Oh non, là, c'est rien que pour moi. » Chuchota Tom.

Et Mathis se retourna vers Bill, le fixa quelques secondes avec de grands yeux avant d'éclater à nouveau de rire en le pointant du doigts, aucun d'entre eux ne pu se retenir de rire avec lui ...

...

Il était debout depuis l'aube, si pas avant. C'était le grand jour. Dans quelques minutes à peine, il serait Tom Ferchichi-Kaulitz, le mari d'Anis, devant leurs familles et devant le peuple d'Allemagne. Il sourit rêveusement à la pensée et ajusta un peu son costume. Il grimaça, c'était bien à sa taille, il avait perdu l'habitude de porter ce genre de vêtements il y a bien longtemps ...

Un coup à la porte.

« Tom ? »

C'est Bill, son témoin. Les jumeaux se sourient et Tom ne sait pas quoi dire pour apaiser son jumeau. Depuis ce matin, le tressé sans bien qu'il a les larmes aux yeux, il ne sait juste pas que ce sont des larmes de bonheur qui couleront.

Les deux jeunes hommes se serrent dans leurs bras et peu de temps après, Gordon passe sa tête dans l'embrasure de la porte et sourit aux jumeaux, un sourire purement paternel. Le chanteur et le futur marié se réfugient dans les bras de leur père de substitution et l'homme baisse les yeux vers eux, leur caressant doucement le dos.

« Allez allez les enfants, on nous attend. »

Les jumeaux se séparèrent de lui et après encore deux baisers déposés tendrement sur leurs fronts, les jumeaux suivent leur beau-père à travers les différents couloirs menant à la salle de réception où Tom et Bushido vont se dire oui. Mathis est sur les genoux de sa grand-mère, tout habillé de blanc, il fixe son père de ses grands yeux si similaires aux siens, un de ses petits poings enfoncé dans sa bouche. Il gazouille joyeusement quand Bushido s'approche de lui pour lui déposer un petit baiser sur le nez et rit quand il arrive à attraper le petit doigt du rappeur, tirant gentiment dessus pour le faire se baisser. Bushido s'exécute et son fils se colle littéralement à lui, fermant ses yeux pendant quelques secondes et tétant doucement sa langue avant de passer ses petits bras autour du cou de son père. Bushido sourit, qu'est-ce qu'il est heureux ...

Et enfin, la chanson choisie par le couple résonne dans la salle. Bushido tend Mathis à Simone et se place là où il doit être, sur la petite estrade près du prêtre. Tom entre enfin, il est rayonnant et ses yeux sont si brillant quand il arrive enfin près de Bushido que le rappeur pense qu'il va se mettre à pleurer, mais il ne le fait pas. Par contre, Mathis ne se prive pas ; il pleure toutes les larmes de son corps dès que Tom est dans son champ de vision, tendant désespérément les bras vers lui, écartant ses petits doigts pour l'atteindre. Et quand il crie de grands « Ma ! Ma ! » entre chaque sanglot, ça en est trop : Tom court jusqu'à son fils et le prend tout contre lui, retournant ensuite sur la petite estrade alors que Mathis se calme doucement au creux de ses bras.

Le prêtre commence son long discours et quand plusieurs dizaines de minutes plus tard, Bushido et Tom ont enfin tous les deux dit « oui », Bill pleure à chaudes larmes et place l'alliance de Bushido dans la paume de Tom, lui lançant ensuite un sourire éblouissant en retirant Mathis de ses bras. Il le berce doucement, sans cesser de pleurer pour autant et il ne le sait pas encore, mais il ne pleurera plus jamais aussi fort de toute sa vie. Dans quelques minutes à peine, il rencontrera un certain Kay One et c'est dans ses bras qu'il pleurera presque aussi fort quand le petit Mathis s'exclamera un « Biw ! », un grand sourire aux lèvres tout en pointant les bottes de son oncle d'un de ses petits doigts.

Les alliances sont échangées et les deux nouveaux mariés peuvent enfin s'embrasser. Bushido s'incline et enlace délicatement son époux avant de l'embrasser du bout des lèvres, si reprenant à plusieurs fois avant de lui offrir le baiser qu'il attend. Et quand c'est enfin le cas, leurs familles se lèvent et applaudissent et Tom pleure presque aussi fort que Bill.

« Elle a dit qu'elle t'aimait, » Sanglota le guitariste en collant son front à celui de Bushido. « mais moi je t'aime tellement plus ... »


Écriture : 16, 17 & 19 Avril 2O1O
Publication : 3O Avril 2O1O

Notez ce Ts ICI


...
...
Bael ® _____
...
...

Tags : Elle a dit qu'elle t'aimait - Bael ®

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.104.202) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Haribo-denktundschreibt

    21/06/2012

    Trop peu de Toshido dans le monde du yaoi et celui-là, j'ai beaucoup aimé cette idée tout d'abord. *-* Ensuite, le personnage de Tom m'a beaucoup plu et leur relation, vraiment parfaite. *-*

  • secret--yaoi

    10/06/2012

    J'adore ce TS! Bon il n'y a pas de prêtre mais juste le maire dans un mariage homo mais sinon j'aime bien l'histoire! J'aime les histoires avec une mère porteuse ou une femme enceinte dont l'enfant appartiendra un un couple homo qui s'aime très fort! =)
    Dans cette histoire, la Tiffanie, c'est une garce quand même, je suis sur qu'elle a fait exprès d'attendre que le nombre de mois pour l'avortement soit dépasser avant de parler de sa grossesse! Tous ça pour avoir du fric! M'enfin.... le couple à gagner un enfant, c'est cool ça! ^^

    Je suis pas fan des couples Bill/ Bushido ou Tom/ Bushido mais bon dans le fond ça ne me dérange pas plus que ça même si je n'ai jamais écouté la musique (et que je n'en ai pas l'intention) de Bushido et aussi que je ne le trouve pas vraiment beau et que de ce faite je préfère le couple Bill/Tom (non frère) ou Tom/George ou encore Bill/George (je suis pas sur d'avoir déjà vu ce dernier couple dans des fictions par contre)

  • SubbytiThAdventure

    28/12/2010

    absolument superbe TS..
    j'ai adoré...
    Tom est un super papa poule avec le petit bou...
    et Bushido fait vraiment tout pour sauver son couple...
    tres tres beau moment de lecture...

    tu prevois de faire la romance entre Kay et Bill ou pas???

    bravo

  • Forgive-Me-Os

    01/11/2010

    Mon dieu j'aime! *-*
    Hihi au final il n'y aura pas eu d'imprévu.
    Gaaaah Mathis *-* (J'adore ce prénom) il est si chouuuuu *-*
    Muhahaha et Tom est si mère poule ptdr

    J'adore vraiment :)

    Super TS!

  • just-you-and-me483

    27/10/2010

    Bouuuuuh pas de troisième partie finalement ???

  • search-smile

    23/05/2010

    OUi j'ai changé d'avis ^^

  • search-smile

    23/05/2010

    Oui,une suite =D

  • OS-by-Pops

    17/05/2010

    Han oui! Une troisième partie, par pitié!
    J'aime tellement. C'est niais, guimauve, cul-cul à souhait, amis qu'est ce que j'aime! *__*

    Le Toshido, BillShido, et autre BillToShido est devnu ma grande passion ces derniers temps, alors quel bonheur de tomber sur ton blog *___*

    Xoxo.

    Pops.

  • You-Are-Inspiring-Me

    02/05/2010

    Comment ca se fait que je ne sois pas prévenu é_è ..
    Mais bon, je suis passée par hasard et j'ai trouvé la suite
    chanceuse que je suis ...
    Est-ce que je peux avoir une minute, juste le temps de me remmetre de la situation : je gagatise là .. mathis est tellement mignon *-*
    Je fond ...
    JE VEUUX UN BEBE AUSSIIIII ù_ù ( De tom xD )
    Sinon, c'est toujours aussi bon, j'aime de plus en plus les ficiton avec un Bushido *-*
    Bisous à toi n'extra

  • What--Gw3ndI--Gw3nd

    02/05/2010

    euh....pour le troisieme je peut etre prevenu si il y en na eu =D
    Mirci

Report abuse