......***** Chapitre o4...« Unexpected Pregnancies »......




...
...

Chapitre o4
The Proposal


Genre : AU, Angst, MPreg, Guimauve
Couple : Bushido/Bill


« Mon C½ur, tu seras sage d'accord ? Je reviens avec Papa demain matin. Tu es gentil et tu veilles bien sur tes petits frères. »
« Oui Maman. »
« Allez, viens me faire un bisou. »


Bill se baissa et lui tendit les bras. Johannes avança de quelques pas et renifla avant de frotter son visage contre l'écharpe de Bill.

« Je t'aime Maman. » Dit-il de sa petite voix nasale dû à son nez encombré.

L'androgyne sourit et caressa affectueusement le dos de son fils aîné avant de lui embrasser le front puis de se relever, allant ensuite embrasser les triplés.

« Bonne nuit les Bébés ... » Souffla-t-il en déposant un baiser sur chacun de leur petit front avant leur chatouiller tendrement le ventre.

Il sourit un peu quand ses enfants lui sourirent et Bill rit doucement avant de se tourner vers la porte. Son sourire rayonnant disparut quand ses yeux se posèrent sur les trois hommes l'attendant sur le pas de la porte.

Il déglutit, baissa les yeux vers son corps et replaça son écharpe avant de resserrer ses doigts autour des hanses de son sac en cuir de marque. Il inspira profondément et jeta un regard derrière lui pour s'adresser aux quatre nourrices.

« Appelez-moi au moindre problème. Je décrocherais à n'importe quelle heure. »

Les quatre jeunes femmes lui sourirent et lui souhaitèrent une bonne soirée. Bill baissa les yeux sur les marches du perron et la porte claqua.

...

La poigne d'un des gardes du corps d'Anis sur le haut de son bras était trop forte. Il grinça des dents et fit claquer sa langue contre son palais. L'homme baissa les yeux sur lui.

« Vous me faites mal. » Dit Bill, une pointe d'irritation dans la voix.

L'homme, dont le visage resta parfaitement impassible, relâcha légèrement sa prise, mais sa main resta exactement là où elle se trouvait. Bill se pinça les lèvres en espérant ne pas avoir de bleus.

À quelques mètres d'eux se trouvait l'entrée de service de la salle de concert où Anis jouait ce soir-là et Bill se laissa docilement mener à l'intérieur. Le concert devait commencer dans une trentaine de minutes et donc, d'après les gardes du corps, le rappeur l'attendait dans sa loge. La pensée fit remonter un frisson de dégoût le long du dos de Bill, mais il serra les dents et continua d'avancer d'un pas régulier, mais pressé, jusqu'à la porte. Ils parcoururent ensuite plusieurs couloirs longs et sombres avant que l'un des hommes ne toque sur une porte décorée d'une plaque en bois ornée d'un « Loge Artiste » calligraphié à la perfection.

Bill expira lentement et baissa les yeux vers le sol alors que le garde du corps ouvrait la porte, glissant sa tête à l'intérieur de la pièce.

« Monsieur, votre fiancé est là. »
« Faites-le entrer. »


La porte s'ouvrit en grand et l'homme laissa Bill entrer, sans le pousser ou le presser. L'androgyne s'avança dans la pièce et la porte fut aussitôt refermée derrière lui, dans un clic discret.

Bill resta là, sans bouger, attendant qu'Anis lui dise quelque chose. Généralement, c'était comme ça que ça se passait ; Bill ne lui parlait que quand il lui adressait la parole. Le rappeur se leva et s'avança d'un pas pressé vers lui, puis il le serra contre lui et enfonça profondément sa langue dans sa bouche. L'androgyne fronça les sourcils et se débattit, mais que représentait son peu de force physique par rapport à l'impressionnante masse de muscles d'Anis ?

Bill abattit plusieurs fois ses petits poings sur le torse du rappeur, mais c'était comme si celui-ci ne le sentait pas. Il était concentré sur le baiser et ne faisait attention à rien d'autre. L'androgyne réussit finalement à retirer sa bouche de l'emprise d'Anis, haletant lourdement.

« Arrête ça ! » Tonna-t-il. « Si je ne savais pas que c'était impossible, j'aurais même peur que tu me remettes enceinte rien qu'en m'embrassant ! »

Anis rit doucement tout en lui mordillant le cou, le retenant toujours fermement contre lui à l'aide de ses bras.

« Mm, tu m'as manqué aussi. »

Bill leva les yeux au ciel et mit un peu plus de ferveur dans ses gestes.

« Lâche-moi bon sang ! »

Anis remonta un peu son visage le long de son cou et alla suçoter le lobe de l'oreille de Bill, embrassant ensuite la peau se trouvant juste en dessous et Bill se figea, haletant, une boule d'excitation se formant dans son ventre. Anis continua son petit manège alors que l'androgyne se mordait vivement la lèvre inférieure pour ne pas exprimer son plaisir, mais il s'autorisa à fermer les yeux pour profiter pendant quelques secondes.

Quand le rappeur retira sa bouche de sa peau, il avait quelques suçons le long du cou et un début d'érection dans le pantalon. Anis afficha un petit sourire en coin satisfait avant de poser ses lèvres sur les siennes et cette fois-ci, Bill ne protesta pas.

Anis lui déposa un léger baiser sur le front avant de se détacher de lui, allant négligemment s'asseoir sur un des canapés tout en entraînant Bill avec lui.

« Alors, comment vont les enfants ? »

Il fallut quelques secondes de plus à Bill pour reprendre ses esprits. Il remua dans son siège et baissa les yeux tout en s'éclaircissant la gorge, gêné.

« Hum ... ils ... ils vont bien. Johannes a juste un petit rhume, c'est tout. »
« Mm, et les triplés ? »


Un petit sourire apparut soudain sur le visage de Bill et Anis s'approcha précautionneusement de lui, caressant ses longs cheveux du bout des doigts.

« Lohan et Hani commencent à ramper. » Avoua-t-il, les yeux brillants.

Anis sourit lui aussi.

« Et Enzo ? »

Bill secoua doucement la tête en riant légèrement.

« Pas encore, il aime trop se coller à moi et ne plus bouger ! »

Ils ne parlèrent pas pendant quelques secondes avant qu'Anis ne reprennent.

« Et Johannes, à l'école, ça se passe bien ? »
« Oh oui ! »
S'exclama Bill en hochant vigoureusement de la tête. « Sa maîtresse dit qu'il est très attentif et réceptif. Il est ami avec presque tous les enfants de sa classe d'après elle et elle trouve qu'il parle très bien aussi. »
« Donc tout est en ordre ? »
« Oui, tout est en ordre. »


Anis allait continuer son interrogatoire pour savoir si Bill était toujours satisfait du travail des nourrices quand la porte s'ouvrit en grand.

« Bu, plus que dix minutes ! Tu ... »

L'homme qui venait de faire irruption dans la pièce fixa Bill dans les yeux avant de les écarquiller, puis de les relever vers Anis.

« T-tu ... l'a carrément fait venir ?! »

Le rappeur hocha de la tête, un petit sourire aux lèvres tout en passant son bras autour des hanches de Bill, embrassant délicatement sa tempe.

« Je n'allais pas faire ça tout seul ! »

Bill fronça durement les sourcils, jetant des regards perdus entre Anis et celui qu'il reconnut rapidement comme Chakuza.

« Eh ben, tu ne fais pas les choses à moitié ! Enfin, on commence dans dix minutes, donc, euh ... ben il faudrait que tu viennes. »
« J'arrive tout de suite. »


Chakuza quitta la pièce après avoir lancé un petit sourire à Bill, claquant doucement la porte derrière lui.

« Anis, c'est quoi cette histoire ? » Demanda l'androgyne d'une petite voix.

L'homme sourit et serra Bill contre lui.

« Tu verras bien. » Chuchota-t-il à son oreille avant de l'aider à se relever. « Quelqu'un va t'emmener jusqu'à Louise. »
« Ta mère est là ?! »
S'exclama Bill, retrouvant soudain son sourire.
« Oui, elle tenait à te voir. »

Bill se mordit la lèvre d'excitation, incapable d'atténuer le sourire qui étirait ses lèvres. Il avait toujours adoré Louise, c'était la meilleure des mères, après Simone bien sûr. Penser à Simone lui fit perdre son sourire et il se dit qu'il devait l'appeler, bientôt. Il l'avait appelé la veille –d'où la crise d'Anis-, mais elle lui manquait déjà. L'androgyne serra son sac contre lui tout en laissant Anis le guider à travers les couloirs. Il ne pouvait pas voir Simone, mais voir Louise allait lui faire du bien.

Il se laissa faire quand Anis lui releva le menton du bout des doigts et lui déposa un chaste baiser sur les lèvres, l'esprit un peu engourdi, le c½ur fatigué, mais le corps fébrile. Et là, le rappeur fit quelque chose qu'il n'avait pas fait depuis longtemps, ou plutôt, que Bill ne l'avait pas laissé faire depuis longtemps : il frotta affectueusement sa grande joue légèrement barbue contre celle, douce et laiteuse de Bill.

L'androgyne cru mourir de bonheur. Il n'avait pas oublié ...

Au début de notre relation, je n'étais qu'un jeune androgyne venant de plaquer son premier petit copain et franchement, quand j'y repense, j'ai quand même eu de la chance de tomber sur Anis à ce moment-là. Il était tard et je parcourais les rues sombres en courant presque, ledit ex-petit ami sur les talons. Je l'avais largué parce qu'il était trop possessif. Dans sa tête, il devait être la chose la plus importante pour moi. Je devais oublier mon frère, ma mère, mes études, mes amis et ne penser qu'à lui. Quand j'ai enfin compris que c'était réellement ce qu'il pensait, je l'ai largué. Et il n'a pas trop apprécié ...

Le c½ur de Bill rata un battement, puis deux. Il répondit au geste d'Anis, frottant lui aussi sa joue contre la sienne en fermant les yeux pour retenir les larmes de couler.

Le gars, déjà pas commode à l'origine, me court après pour me faire changer d'avis et moi je ne me laisse pas faire ; je cours, je cours, je cours jusqu'à rentrer dans quelqu'un, un certain Bushido, rappeur extrêmement doué à ses heures, Anis le reste du temps. Il me prend contre lui, il me serre et fait fuir l'imbécile possessif en un clin d'½il. Je lui avoue ne pas savoir comment le remercier et il m'a simplement dit « un dîner. Demain soir, laisse-moi t'emmener dîner. » Et c'est là que tout a commencé ...

Anis prit le visage de son fiancé en coupe, embrassant doucement ses lèvres et le bout de son nez avant de lui sourire. C'est ce sourire du passé, celui qui disait à Bill qu'il l'aimait sans dire un mot et l'androgyne fondit en larmes dans ses bras, les coins de sa bouche se tournant fort vers le bas, comme le faisaient Johannes et les triplés quand ils pleuraient. Anis le serra contre lui, glissa ses doigts dans ses cheveux et le berça doucement, ignorant les quelques personnes du staff qui les regardaient bizarrement, et il prend son courage à deux mains.

« Je n'ai jamais cessé de t'aimer. » Lui souffla-t-il à l'oreille, et Bill eut subitement du mal à respirer. « Je suis là et je veux que tu sois là aussi Bill ... »

L'androgyne respirait fort, essayant en vain de se calmer. Il ne pouvait pas parler, mais il hocha de la tête plusieurs fois, collant sa joue au torse de son fiancé. Anis le serra un peu plus fort avant de le relâcher après un dernier baiser que Bill eut du mal à achever.

« Tu vas près de Louise ? »

Bill acquiesça, ses pleurs cessant enfin. Anis passa ses pouces sous ses yeux encore larmoyants tout en frottant son nez contre le sien.

« Je t'aime ... » Lâcha-t-il dans un souffle, tout contre l'oreille du rappeur.

Anis se mordit la lèvre et plongea son visage dans le cou de l'androgyne.

« Moi aussi Bill, tellement fort ... »

Ils finirent par se séparer et Bill suivit un des membres du staff qui l'emmena auprès de Louise qui lui lança un sourire des plus rayonnants avant de le prendre dans ses bras.

...

« Voilà, c'était la dernière chanson. » Dit Anis d'une voix essoufflée. « Mais j'ai encore une dernière chose à faire avant de partir. » Ajouta-t-il en hochant fermement de la tête, jetant un coup d'½il derrière lui pour s'assurer que la scène était bel et bien vide. « Je vis depuis plus de six mois avec un homme exceptionnel. »

Les filles dans la salle se mirent à hurler et le rappeur sourit derrière le micro tout en épongeant son front.

« Cet être exceptionnel est dans la salle ce soir et je voudrais lui demander de venir me rejoindre sur scène. »

Toute la salle se mit à hurler et à peine une minute plus tard, Bill apparut au bord de la scène, timide, le regard inquiet. Anis sourit et lui tendit la main, l'incitant à venir le rejoindre. L'androgyne s'exécuta d'un pas incertain, mais il se détendit visiblement quand il glissa ses doigts entre ceux d'Anis.

« Je lui ai promis une surprise et celle-ci est de taille ! » Rit-il tout en jetant un coup d'½il à la fosse.

Bill lui lança un petit sourire crispé et jeta lui aussi un coup d'½il à tous ces gens à sa droite.

« Je vous demanderais d'être le plus silencieux possible s'il vous plaît. C'est vraiment important. »

La salle fut soudainement si silencieuse que ça rendit Anis nerveux, mais il inspira un grand coup et posa un genou à terre sans lâcher la main de Bill. Du coin de l'½il, il vit une fille s'évanouir au premier rang. Il se mordit la lèvre et lâcha la main de Bill.

« Bill, » Commença-t-il en souriant doucement alors que les coins de la bouche de Bill se tournaient à nouveau vers le bas. « veux-tu m'épouser ? » Demanda-t-il en sortant de sa poche une petite boite noire qu'il ouvrit précautionneusement.

Toutes les personnes présentes dans la salle retinrent leur respiration alors que Bill se figeait. L'androgyne recula d'un pas avant de fondre en larmes et de se laisser tomber à genoux devant Anis, enfonçant sa tête dans le creux de son cou tout en murmurant des « oui, oui » entre ses sanglots pratiquement ininterrompus.

La salle était toujours aussi silencieuse alors Anis ravala la boule obstruant sa gorge et leva le micro.

« Il a dit oui ! » S'exclama-t-il, des larmes de bonheur dans les yeux.

La salle cria son bonheur à sa place alors que lui aussi, plongeait son visage dans le creux du cou de Bill.


Écriture : 19, 21 & 23 Mai 2O1O
Publication : o4 Juin 2O1O

Ne vous réjouissez quand même pas trop vite =J ...

Notez cette MiniFiction ICI


...
...
Bael ® _____
...
...

Tags : Unexpected Pregnancies - Bael ®

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.82.29.141) if someone makes a complaint.

Comments :

  • nirvana-angelTH83

    01/04/2011

    Oooooooooohhh c'est trop beau j'adoooooooooore

  • Forgive-Me-Os

    01/11/2010

    Jesus Marie Joseph...qu'est ce que c'est que ce revirement de situation
    (D'un coup je l'aime bien le Bu, mais ca va pas continuer hein, j'le sens v_v)

    C'était mignon le petit passage de souvenirs, et où Bill dit Je t'aime à Bu et inversement...:)

    J'ai peur mtn vu ton petit mot de fin xD

  • Age-Of-Piracy

    13/06/2010

    Moi j'aurais dis non è___é
    Nan mais je rêve T.T Comment il pardonne tout c'est dingue. A sa place, je souhaiterais le mort de ce con de Bushido. Je pensais qu'il y aurait une tentative de fuite mais même pas :(
    Enfin, je suis vraiment impatiente de lire cette suite :)

    Des bisous
    Cassouille.

  • What--Gw3ndI--Gw3nd

    13/06/2010

    pas mal cest choux
    mais jaurais preferer Tom moi --"

  • OS-by-Pops

    11/06/2010

    J'aime pas ne pas devoir me réjouir trop vite, ca ne promet rien de bien u_u

    Hâte de lire la suite.

    Xoxo.

    Pops.

  • vaness

    09/06/2010

    alors la moi pas conprendre!!! avec tout ce qu'il lui a fait il lui a dit oui franchement trop presser de lire la suite pour savoir se qua bill dans sa ptite tete bonne continuation

  • Billsaw

    09/06/2010

    Bill est vraiment trop faible devant Bushido, il pardonne trop trop vite
    Il est trop aveugle a cause de l'amour
    Et Anis compte sur cette naïveté pour faire ce qu'il veut
    j'espere que Bill se venge un jour de lui

  • just-you-and-me483

    07/06/2010

    Il me semble bien manipulateur le coco là...
    Je n'aime pas trop la façon qu'il a d'embobiner Bill...
    je veux dire...il lui fait tellement de mal et puis il redevient si gentil, aimant...
    Pas que je doute de ce qu'il ressent mais je pense que c'est un peu trop facile après tout ce qu'il lui a fait subir...
    Il est tellement trop possessif...et Bill qui avait quitté son ex pour cette même raison...
    Quand à Bill, je crois qu'un rien lui suffit pour reprendre espoir en leur relation...on ne peut pas vraiment le lui reprocher après tout...
    mais quand même...je sens que ce n'est pas la fin des enmerdes XD

  • EnvyDesire

    07/06/2010

    Ohlala, non ! Là je pense que Bill lui a pardonné bien trop facilement. Je ne pense pas que ce soit un bon signe =/ ... Maintenant, peut-être que j'ai tord, mais vu la petite note en bas de Chapitre, je ne crois pas ...

    -xx-
    Envy*

  • search-smile

    07/06/2010

    Bin moi je le pardonne pas encore Bu'. Il m'énerve dans cette fic èé
    Préviens moi de la suite stp =D
    Biyoux.

Report abuse