......***** Partie o2...« Of Crazy Boyfriends & Substitutes »......



...
...

Partie o2
L'ex-petit copain psychopathe

Genre : YAOI, AU, Hurt/Comfort, Guimauve
Couple : Bushido/Tom/Bill


Vendredi 12 Mars

« Et donc, c'est pourquoi ... »

Le professeur terminait son cours, mais seul à peine un quart de l'amphithéâtre l'écoutait. Le jeune Bill Kaulitz faisait partie de ce quart passionné par philosophie de la littérature anglaise. Il prenait avidement des notes, les yeux grands ouverts, l'esprit vif et attentif.

Mais ce n'était pas le cas de tous. Evan ne faisait sûrement pas partie de ce même quart. Son regard sombre était posé sur le profil de Bill alors que celui-ci écrivait ou relevait les yeux vers le professeur posté sur la petite estrade à l'avant de la pièce.

« Ce sera tout pour aujourd'hui. » Dit l'homme après avoir fini sa phrase. « N'oubliez pas de lire les pages 6O à 1OO de MacBeth pour mercredi prochain ! » S'exclama-t-il alors que les étudiants quittaient l'amphithéâtre dans la précipitation caractéristique d'un vendredi fin d'après-midi.

Bill rassembla ses affaires et les glissa dans son sac avant de se lever et d'enfiler sa veste sans se presser. De toute manière, avec tous les étudiants qu'il y avait, il serait quand même bloqué aux portes de la salle.

Il prit son temps et quitta la rangée lentement, descendant la bonne dizaine de marches qui le séparaient des doubles portes menant aux couloirs de son université. Ce à quoi il ne s'attendait pas, c'est la main qui l'attrapa vivement dès qu'il mit un pied en dehors de la salle. Sa respiration se bloqua dans sa gorge et ce n'est que quand il se fit plaquer contre un mur et qu'un corps se pressa contre le sien qu'il se remit à respirer, mais de façon hachée. Des mains remontèrent le long de ses flancs et Bill fronça les sourcils durement, il posa ses mains sur le torse musclé en face de lui et repoussa la personne qui à présent, logeait son visage au creux de son cou et inhalait profondément.

« E-evan ! » S'exclama-t-il. « Lâche-moi ! »

L'homme ne sembla lui prêter aucune attention, se concentrant uniquement sur l'odeur que dégageaient sa peau et ses cheveux. Puis un murmure finit par parvenir aux oreilles de l'androgyne.

« Alors tu m'as remplacé ? Après si peu de temps ? »

Bill inhala de façon hésitante, le regard perdu et affolé.

« C-ça ... Ca ne te regarde pas ! »

Le corps d'Evan appuya durement contre le sien et il serra les poignets de Bill dans ses grandes mains, le brun gémit de douleur.

« Quand ton frère m'a jeté, je pensais que tu reviendrais vers mois après quelques jours, mais plus les semaines passaient et plus je me rendais compte que tu ne reviendrais pas vers moi. Alors quand je t'ai vu avec ce gars à la gars, quand ton frère est parti, ça m'a mit dans une rage folle, et je me suis rendu compte qu'il fallait que je te récupère. »

L'androgyne se mordit la lèvre. Comment est-ce qu'il avait fait pour rester plus de deux minutes avec ce gars dans le passé ? Il ouvrit la bouche et inspira lentement.

« Qu'est-ce que tu faisais là-bas ? » Demanda-t-il pour le distraire.
« Oh, rien de bien spécial. Je me suis dit que comme ton frère partait, tu rentrerai chez toi seul. Je pensais que c'était l'occasion parfaite pour te parler, mais apparemment pas, puisque tu étais collé au flanc de cet espèce de gorille. »

Bill fronça durement les sourcils et ses yeux se plissèrent.

« Bushido n'est pas un gorille ! Et de toute manière, je n'ai pas envie de parler avec toi ! J'ai des choses à faire ! Lâche-moi ! » Dit-il en tentant vainement de libérer ses poignets de l'emprise de son ex-petit ami.
« Ne me dis pas que tu comptes rester avec ... ce type ?! As-tu vu à quoi il ressemble ?! On dirait un gangster ! »

L'androgyne leva les yeux au ciel. Mais vraiment, comment avait-il pu croire qu'il commençait à tomber amoureux de cet homme ?

« Bushido est rappeur et j'aime son apparence, alors si tu pouvais arrêter de critiquer et de juger les gens sur ce qu'il porte, ça m'épargnerait bien des misères. Maintenant, lâche-moi ! »

Bill réussit finalement à se défaire d'Evan et n'hésita pas à lui mettre une bonne gifle avant de s'échapper le long du couloir principal du bâtiment, la tête haute et les talons compensés de ses bottes claquant contre le sol marbré au rythme de ses pas pressés. Il pouvait bien évidemment entendre ceux d'Evan derrière lui et se pinça les lèvres, la colère montant lentement, mais sûrement en lui. Il serra les poings en approchant de la porte menant à l'extérieur.

Il eut à peine eut le temps de descendre les quelques marches se trouvant devant la porte que la main d'Evan attrapa son bras. Il se dégagea violemment et sans se retourner, lui asséna un « lâche-moi ! » cinglant avant de continuer son chemin vers la sortie de la cour, la où Anis l'attendait avec sa voiture.

« C'est lui qui vient te chercher Bill ? Il a prit la place de ton frère ?! » S'exclama son ex dans un dernière tentative de provocation.

Cette fois-ci, Bill se retourna, lui lança un regard des plus froids et parla.

« Non, il a pris la tienne. »

Puis il se retourna et reprit sa marche en direction d'Anis. Arrivé à côté de lui, il se glissa dans ses bras alors que l'homme lui jetait un regard interrogateur.

« C'est qui ? »

Bill soupira et passa ses bras autour de la nuque du rappeur, caressant ses cheveux courts d'un geste distrait.

« C'est Evan. » Dit-il d'une petite voix.
« Il t'ennuie encore, mh ? »

Les bras d'Anis s'enroulèrent autour de ses hanches étroites alors que Bill hochait deux brèves fois de la tête. Le rappeur jeta un long regard pardessus sa tête, en direction de là où Evan se trouvait avant de se baisser sur Bill et de l'embrasser délicatement, le rapprochant encore plus de lui et le forçant à se hisser sur la pointe des pieds. Le baiser s'éternisa et Bill se finit par s'y perdre alors que de son côté, Anis ne lâchait pas Evan des yeux. Quand leurs lèvres se séparèrent, le plus âgé prit le temps d'embrasser plusieurs fois les lèvres de Bill brièvement, l'empêchant de se retourner et d'apercevoir l'air particulièrement contrarié de son ex-petit ami.

...

« Anis ! »

Silence.

« Anis ! »

Bill attendit quelques secondes avant de soupirer et de quitter la cuisine, une moue contrarié sur le visage. Il passa le pas de la porte du salon et s'arrêta net, son visage s'adoucissant instantanément.

Anis était couché dans le canapé, la télé encore allumée, mais lui, s'était bel et bien endormi. Sa respiration était calme et quand Bill approcha pour le réveiller, ils devaient tout de même aller se coucher, il ne pu s'empêcher de se coucher sur lui et de glisser sa joue contre la sienne, frottant doucement sa peau douce contre la barbe naissante du rappeur.

Il sourit encore un peu plus quand Anis bailla longuement contre sa peau avant de tourner la tête pour l'embrasser délicatement.

« Il faut aller se coucher ... » Souffla l'androgyne alors qu'Anis l'entourait de ses bras.

L'homme hocha de la tête et battit quelques fois des paupières, lentement, avant de sourire doucement.

« Je crois que je lui ai fait peur. »
« Mm ? Qui ça ? »
« Evan. »


Bill soupira dans le cou d'Anis avant de l'embrasser longuement.

« On ne parle pas de lui maintenant. »
« Oh si, on parle de lui maintenant. Pourquoi est-ce que tu étais avec lui en sortant ? »
« Il m'a attrapé le bras en sortant de l'amphi et m'a traîné dans un coin. Je ne comprends même pas comment j'ai fait pour sortir avec lui, il est complètement fou. Il parlait de m'avoir vu avec toi sur le quai de gare quand Tom est parti, et d'autres choses aussi ... »
« Mm, pourquoi est-ce qu'il était là-bas en fait ? »
« Apparemment, il savait que Tom partait et il a dit qu'il pensait que c'était la meilleure occasion pour me parler, mais quand il t'a vu, il a changé d'avis. »
Dit-il, un léger sourire aux lèvres alors que le torse d'Anis tremblait sous son rire puissant.
« Le contraire m'aurait surpris ! »

Bill posa sa tête sur son torse et resta ainsi pendant plusieurs secondes sans dire un mot avant de relever la tête et de poser son menton sur le torse d'Anis. Le rappeur baissa les yeux et Bill lui embrassa le menton, puis les lèvres.

« On va se coucher ? »

L'homme sourit et posa ses lèvres sur la joue douce de l'androgyne.

« Oui, allons nous coucher. »

...

Lundi 15 Mars

Cette fois-ci, Anis avait décidé qu'il ne se laisserait pas avoir. S'il devait montrer à Evan de quel bois il se chauffait, il le ferait.

Il était dans le couloir, appuyé contre le mur juste en face de la classe de Bill et il l'attendait de pied ferme. Il n'était pas question que l'androgyne se fasse encore entraîner dans un coin sombre ou malmener par cet imbécile d'Evan. Maintenant qu'il avait vu sa tête, Anis pensa qu'il pouvait enfin faire quelque chose pour régler le problème récurrent que représentait cet imbécile.

Un léger sourire apparut au coin de ses lèvres quand la cloche annonça la fin du dernier cours de la journée et il se redressa de toute sa hauteur, attendant avec impatience de voir la tête de ce Evan de près quand Bill s'avancerait vers lui, et non pas vers Evan, en souriant doucement, de ce sourire qui ferait fondre même le plus dur des c½urs et réconforterait même le plus peiné des hommes.

La porte de la salle s'ouvrit et un brouhaha s'en échappa au moment même où un tas d'étudiants quittait les cours en discutant joyeusement de leurs projets pour la soirée à venir. Quand Bill passa le pas de la porte, Anis quitta son appui contre le mur et avança d'un pas pour que l'androgyne le remarque. De suite, le visage du jeune homme sembla s'illuminer et Anis s'en trouva agréablement heureux et satisfait. Il se concentra tout d'abord sur Bill alors que celui-ci se glissait contre son torse pour son premier câlin après-cours et quand le rappeur releva les yeux vers la porte en face de lui, et dans le dos de Bill, il ne fut pas surpris d'y trouver Evan, le visage sombre et fermé.

Il sourit d'un air supérieur et haussa un sourcil avant de frotter son nez dans les longs et doux cheveux de Bill, le regard brûlant de férocité et de possessivité alors que ses yeux étaient toujours plongés dans ceux d'Evan. Il se redressa soudainement, alors que Bill lui glissait un petit « on y va ? », et hocha de la tête avant de poser une dernière fois les yeux sur Evan.

« Le message est clair, non ? » Demanda-t-il de façon rhétorique avant de se diriger vers le fond du couloir, le bras sur les épaules étroites de Bill, et sans un regard en arrière.


Écriture : 21 Juin, 13 & 14 Juillet 2O1O
Publication : 26 Juillet 2O1O

...
...
Bael ® _____
...
...

Tags : Of Crazy Boyfriends & Substitutes - Three Shot - Partie O2 - Bael ®

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.82.29.141) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Forgive-Me-Os

    01/11/2010

    Evan il donne froid dans le dos v_v psychopathe comme ça.

    J'aime le coté protecteur de Bu.
    Ils sont chous! *-*

  • SubbytiThAdventure

    29/08/2010

    j'aime la complicité qui s'est instauré entre Bill et Bu...
    on devine déjà les premisse d'un amour sincere..
    mais le Evan....faut l'enfermer....mdr

    merci et a quand la suite?

  • meilleursennemisth

    09/08/2010

    La suite La suite
    hihihihi
    x)

  • Billsaw

    26/07/2010

    Bill et bushido mènent un relation stable et tres paisible
    il sont adorables les deux
    absence complete de tom
    j'espere qu'il rentrera bientot

  • Billsaw

    26/07/2010

    une tres bonne suite
    l'ex de bill est trop dingue
    il est totalement fou
    je ne croit pas qu'il va lacher l'affaire

  • nirvana-angelTH83

    26/07/2010

    Au moins les choses sont claires
    et comprend mieus pourquoi Tom était inquiet en partant

Report abuse