......***** Chapitre o1...« The Gangsta Club »......




...
...


Fler était resté à l'entrée de la salle pour lui laisser quelques minutes d'intimité avec sa nouvelle acquisition. La porte se referma derrière lui et Bushido avança lentement dans la pièce alors que les deux hommes qui se tenaient aux côtés de Bill sur l'estrade lui retiraient les liens qui le retenaient ainsi que le bandeau qui l'aveuglait.

L'homme d'affaire approcha d'un pas lent et attendit que les deux autres hommes aient fini pour s'asseoir en face de la Doll. Sa Doll. Le jeune homme le fixa de ses grands yeux, en silence, jusqu'à ce que les deux hommes de main ne quittent la pièce, puis il déglutit et baissa respectueusement le regard et le visage.

« Bonsoir Maître. » Le salua-t-il d'une petite voix.

Bushido ne trouva pas la force de détacher son regard de la superbe créature se trouvant en face de lui, il l'admira pendant encore quelques secondes avant de se redresser, s'appuyant ensuite sur le dossier du canapé, y déposant un de ses grands bras.

« Approche. » Intima-t-il.

Le jeune androgyne en face de lui, lui lança un petit regard avant de se lever et de se poster juste devant lui. Bushido le fixa encore pendant quelques secondes avant de tendre une main et d'attraper l'un des poignets fins de la Doll, admirant sa petite ossature, ses hanches étroites, ses lèvres pleines et s'extasiant devant la douceur, la pâleur et la perfection de sa peau. Il le fit encore un peu approcher, le plaçant entre ses jambes écartées, mais Bill ne protesta pas, il se laissa faire sans un mot.

Bushido posa ses mains sur ses hanches et en mesura l'étroitesse tout en laissant ses pouces caresser le tissu du haut du brun, puis il se leva lentement et posa une main dans sa nuque, penchant la tête du jeune homme en arrière pour pouvoir admirer son cou de cygne. Il se baissa et exhala lourdement contre sa peau pâle, appréciant le frisson qui remonta le long du dos du jeune homme et collant son nez au creux de son cou, il s'imprégna de son odeur qui lui semblait déjà singulière, presque familière.

Ils restèrent ainsi pendant quelques secondes avant que Bushido ne se détache. Il passa ses doigts entre les mèches de Bill, lissant distraitement ses cheveux tout caressant le bas de son dos.

« Allons-y. » Souffla-t-il un peu plus tard.
« Oui, Maître. »

Bushido se détacha de lui et se dirigea vers la porte, un Bill des plus dociles sur les talons. Lorsqu'il quitta la pièce, un homme posté près de l'entrée attacha un collier et une laisse au cou de Bill, puis il en tendit l'extrémité à Bushido.

« Merci d'avoir choisi notre Club Messieurs. À très bientôt. » Dit-il avec enthousiasme.

Bushido attrapa la lanière de cuir et entraîna Bill vers la sortie du bâtiment, Fler marchant à côté de lui tout en observant l'androgyne avec curiosité. Bushido lui jeta un coup d'½il avant de rapprocher sensiblement Bill de lui.

« Ne l'approche pas. » Dit-il simplement.

Fler ne fit que sourire en coin.

« Donc il te plaît, mh ? »

Bushido acquiesça sèchement alors que son chauffeur leur ouvrait la portière de la limousine. Il s'installa dans le véhicule et Bill se mit au sol, collé à ses jambes, ses yeux balayant l'intérieur confortable de la voiture. Bushido posa une main sur sa tête et lui caressa doucement le crâne, Bill posa sa joue sur sa cuisse.

« On dirait que tu n'auras pas de problèmes avec celle-là ... » Constata Fler.
« On dirait bien, oui ... » Confirma Bushido sans lâcher sa Doll des yeux.

Le trajet fut rythmé par les ronronnements du moteur et la conversation à voix basses des deux hommes d'affaire, alors que Bushido ne pouvait s'empêcher de garder un ½il sur sa nouvelle acquisition. Sa main n'avait pas quitté la tête du brun et celui-ci ne s'en plaignit pas ; en même temps, Bushido ne voyait pas vraiment pourquoi il l'aurait fait, il était doux dans ses gestes. On lui avait dit que le gamin était sensible et il l'avait payé assez cher que pour vouloir le garder aussi longtemps que possible.

Il soupira discrètement et baissa une nouvelle fois les yeux vers Bill, il fixait la fenêtre teintée de ses grands yeux sombres, battant parfois des cils et c'est uniquement à ce moment-là que Bushido remarqua qu'il tenait fermement la jambe de son pantalon entre ses longs doigts.

« Bill. » L'appela-t-il et le brun releva la tête vers lui, clignant des paupières dans sa direction. « Tu veux regarder dehors ? » Demanda-t-il doucement.

L'androgyne ne bougea pas pendant quelques secondes, puis il se mordit doucement la lèvre et acquiesça silencieusement, tendant déjà le cou. Bushido se baissa vers lui et l'aida à s'asseoir en amazone sur ses genoux, encadrant ensuite délicatement ses hanches d'un bras.

Bill posa sur tête sur son épaule et colla un doigt à la vitre alors que la voiture s'arrêtait à un feu rouge.

« 傘 » Murmura-t-il.

Bushido haussa les sourcils et se tourna vers Fler qui lui, les fronça.

« Qu'est-ce qu'il a dit ? »
« Kasa. Ça veut dire parapluie en Japonais. »


Bushido reporta son regard à l'extérieur et effectivement, une vieille dame se tenait au bord de la route, un grand parapluie noir au-dessus de la tête. Bushido resserra un peu son étreinte autour de Bill puis caressa doucement ses cheveux et l'androgyne resta silencieux tout le reste du chemin, les yeux fixés sur le monde extérieur.

...

Bushido observait Bill depuis une bonne demi-heure déjà. Ils étaient arrivés chez lui et le jeune homme n'avait toujours pas parlé. Il n'avait fait qu'observer et enregistrer tout ce qui se trouvait autour de lui et quand Bushido lui avait tendu des vêtements larges pour dormir, il s'était déshabillé sous ses yeux, les avait enfilés et avait attendu que l'homme ne lui donne la permission de s'étendre pour le faire. Et là, il était enroulé dans les draps du lit de Bushido, la respiration lente et les paupières ayant du mal à rester ouvertes. Il bailla longuement et enfuit son visage dans l'oreiller sous lui avant de battre des paupières vers l'homme d'affaires.

« Maître. » Dit-il doucement.

Bushido sortit de ses rêveries et se redressa un peu.

« Il faut dormir, il est tard. »

L'homme sourit un peu et acquiesça avant de se lever. Il se déshabilla rapidement, enfilant un bas de jogging avant de se glisser lui aussi entre les draps. Il passa un bras au-dessus de Bill pour éteindre la lumière et fut surpris de voir que quand il se replaça de son côté du matelas, l'androgyne le suivit, se collant à son flanc nu. Il plaça ses bras autour de lui de façon hésitante et le serra un peu plus contre lui tout en se couchant face à lui.

« Bonne nuit Bill. » Dit-il, mais le jeune homme dormait déjà.

...

Quand Bushido ouvrit les yeux le lendemain matin, Bill dormait dans ses bras, son torse se collant et se décollant du sien au rythme de sa respiration lente et il baissa les yeux vers lui, observant ses traits détendus avec intérêt. Il devait avouer que Bill était superbe et la certaine proximité que le jeune homme avait immédiatement instauré entre eux ne le rendait bizarrement pas mal à l'aise, que du contraire. Il caressa ses cheveux et le regarda dormir pendant encore quelques minutes avant de se retourner pour regarder l'heure. Il n'était que six heure, il pouvait encore dormir deux bonnes heures.

Il soupira lourdement et referma les yeux alors que Bill baillait dans son cou. Il laissa une de ses mains glisser le long du dos maigre de l'androgyne et le ramena encore un peu plus contre lui avant de se laisser emporter par le sommeil.

...

« Maître. » Entendit-il une voix lointaine dire. « Maître. » Répéta la même voix douce.

Il grogna et attrapa les hanches de Bill, le collant un peu plus à lui.

« Maître, votre ami est ici. »

Bushido ouvrit les yeux et tomba nez à nez avec Bill, il fronça les sourcils et cligna des paupières.

« Qui ça ? »
« Votre ami Maître. Le même qu'hier soir. »


Bushido grogna un peu plus fort.

« Où est-il ? »
« Ici. »


Bushido tourna la tête vers la provenance de la voix et leva les yeux au ciel en voyant Fler lui sourire comme un idiot.

« Qu'est-ce que tu veux ? » Grogna-t-il tout en se laissant retomber dans les draps, passant un bras autour des hanches de Bill pour le coller à lui.
« Les autres sont venus pour le voir. »

L'androgyne posa son menton près de la tête de Bushido, sur le coussin et battit des cils en direction de Fler. L'homme pouffa doucement.

« Et avec cette attitude, il va se faire dévorer tout cru. »

Bill se redressa légèrement et Bushido fit claquer sa langue contre son palais tout en lançant un regard froid à Fler.

« Arrête de dire ce genre de choses, tu vas lui faire peur. »
« Il n'est pas bête, il sait de quoi je parle. »
« Et ça n'a pas l'air de le rassurer pour autant ... »
Constata Bushido en baissant les yeux sur Bill qui était toujours couché alors que lui venait de s'asseoir.

Il soupira, se frotta le visage et quitta le lit, puis se dirigea vers son armoire après avoir jeter un regard en biais à Fler.

« Tu ne t'approches pas de ce lit. »
« Mais je veux juste voir ! »
« Et voir se transforme en toucher avec toi. J'ai dit que tu ne devais pas le toucher, donc tu ne le touches pas. »
Répliqua-t-il en enfilant rapidement une chemise qu'il boutonna à peine, fermant ensuite rapidement son vieux jean.

« Bill. »

L'androgyne tourna la tête vers lui.

« Lève-toi, viens. »
« Oui Maître. »
Dit-il automatiquement en se levant rapidement avant de se poster devant Bushido.

Les regards des deux autres hommes présents dans la pièce parcoururent automatiquement les longues et fines jambes de l'androgyne et Fler siffla discrètement.

« Allons-y. »


Écriture : o9 Juin 2O1O
Publication : 19 Juillet 2O1O

...
...
Bael ® _____
...
...

Tags : The Gangsta Club - Bael ®

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.134.127) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Forgive-Me-Os

    18/11/2010

    Oh j'aime *o*
    Maitre :face:

    Na mais ce que j'aime bien, c'est que Bushido est doux, il est pas violent ou quoi, il est doux et gentil.
    (Enfin pour l'instant du moins xD)

    J'aime beaucoup :)

    Continuons :P

  • nirvana-angelTH83

    02/08/2010

    Hanlala!!! ça vas être horrible d'attendre jusqu'à ton retour j'vais jamais teniiiiiire é_è

  • just-you-and-me483

    01/08/2010

    *-* rhaaaaaaan j'aime quoi <3
    Je viens de rentrer de vacs , je devrais être dans mon lit vu la façon dont je m'endors...
    mais j'ai pas résisté à l'envie de venir faire un petit tour, je suis pas déçue *-*
    Bu' qui est déjà si possessif avec Bill...et puis cette relation dominant/dominé...
    Je me meure déjà d'impatience pour la suite *-*

  • meilleursennemisth

    26/07/2010

    La suite la suite la suite !!!!!!
    xDDDDD
    <3<3<3<3

  • apology-of-life

    25/07/2010

    Whaou', j'adore... Bill devient un gentil petit humain, que c'ets mignon xD. Quel ironie de ma part --', enfin j'adore quoi =D
    Comme tout ce que tu écris..

    des bisous <3

  • meilleursennemisth

    22/07/2010

    O.O Oulala qu'elle premier chapitre
    Je veux la suite U.U
    vite hihiih

  • Billsaw

    21/07/2010

    hate de lire la suite
    bisous

  • Billsaw

    21/07/2010

    " Il n'est pas bête, il sait de quoi je parle."
    il parle de quoi et c'est quoi cette chose dont bill doit etre au courant?

  • Billsaw

    21/07/2010

    "Les autres sont venus pour le voir"
    qui sont ces autres?
    et pourquoi veulent t-ils le voir?

  • Billsaw

    21/07/2010

    j'adore beaucoup
    bill a l'air tres adorable
    Bushido et meme Fler n'ont pas l'air d'etre indifferent envers cette Doll magnifique

Report abuse