......***** Chapitre o2...« The Gangsta Club »......




...
...


Quand ils entrèrent dans le salon de la villa de Bushido, plusieurs hommes étaient confortablement installés dans les différents fauteuils et canapés, des Dolls sur les genoux ou à leurs pieds. Bill attrapa discrètement le bord de la chemise de Bushido et le serra entre ses doigts.

Fler les annonça et Bushido passa un bras autour des hanches du brun pour le faire avancer avec lui vers un large fauteuil qui était encore inoccupé. Il laissa Bushido s'asseoir avant de se laisser aller à terre, se collant à ses jambes tout en observant tous ces hommes qui le jaugeaient, une moue appréciatrice sur les lèvres.

« He ben he ben, qu'avons-nous là ? »
« C'est un joli morceau Bushido, bravo. »
« C'est Fler qu'il faut féliciter. C'est lui qui l'a trouvé. »


Les Dolls, pratiquement toutes des filles, lui lancèrent des regards parfois curieux, parfois dédaigneux et quand l'une d'entre elles s'approcha lentement de lui, Bushido l'encouragea à faire de même. Il déglutit et après un dernier regard à l'homme, Bill s'avança à quatre pattes, comme le faisait la Doll en face de lui. Elle l'observa pendant quelques secondes en silence alors que les hommes d'affaires ne les regardaient que d'un ½il tout en discutant de choses et d'autres. Mais quand un bruit cinglant résonna dans la pièce, suivi par un gémissement plaintif, Bushido baissa rapidement les yeux pour voir Bill revenir en se traînant vers lui, la joue rouge et les yeux débordant de larmes. Bushido fronça les sourcils et tendit les bras vers le brun pour qu'il vienne se réfugier sur ses genoux. Il le prit contre lui et essuya les quelques larmes qui roulaient le long de sa peau pâle avant de relever des yeux noirs de colère vers la Doll toujours au sol.

« À qui est-elle ? » Demanda-t-il sèchement en la fixant.

Un long soupire se fit entendre et Chakuza, un des associés de Fler et Bushido, se redressa dans son siège et siffla brièvement. La Doll fit demi-tour et alla s'asseoir au sol, près de son maître.

« C'est la mienne. Elle est jalouse, c'est tout. »

Un silence très lourd plana dans la pièce pendant quelques secondes alors que Bushido serrait un peu plus Bill contre lui tout en fixant durement la Doll qui venait de le frapper.

« Je ne la veux plus jamais ici. Tu ne l'amènes plus, c'est compris ? »

Chakuza se pinça les lèvres, mais acquiesça et quelques dizaines de secondes plus tard, les conversations reprirent et Bill resta blotti contre le torse de Bushido tout du long.

Quand le moment de partir fut venu, Bill se leva, mais resta tout contre Bushido, la tête basse. Il ne vit donc pas D Bo chuchoté quelques mots à l'oreille du jeune homme qui se tenait à côté de lui, sa Doll. Le jeune blond battit des cils en direction de Bill avant d'acquiescer discrètement et de chuchoter un simple « Oui, Maître. » avant de s'avancer vers l'androgyne.

Le jeune brun se cacha timidement derrière Bushido, se collant à son dos alors que l'homme discutait avec D Bo. La Doll de ce dernier s'avança un peu plus près et attrapa l'une des mains de Bill, serrant ses doigts entre les siens.

« Je suis Andi. » Dit-il timidement. « Tu es Bill ? »

L'androgyne hocha une fois de la tête après quelques secondes d'hésitation, ses grands yeux sombres fixant les yeux bleus de l'autre Doll.

« Ania est méchante avec tout le monde. » Avoua-t-il. « Mais moi, je serai gentil. »

Bill fronça légèrement les sourcils et se décolla un peu de Bushido alors qu'Andi faisait encore un pas vers lui.

« Tu promets ? »
« Oui. »


Le brun lui lança un petit sourire que le blond lui rendit avant de se pencher vers lui et d'embrasser délicatement ses lèvres pleines. Bill écarquilla les yeux et recula d'un pas avant de jeter un coup d'½il à Bushido qui continuait à discuter activement avec ses associés. Il ne les avait pas vu, et ce n'était pas plus mal, parce qu'Andi se rapprochait à nouveau de lui pour poser ses lèvres sur les siennes. Andi prit son visage en coupe et frotta son nez contre le sien avant de l'embrasser à nouveau et Bill, comme pétrifié, se laissa faire pendant quelques secondes avant de sentir deux grandes mains se poser sur ses hanches.

Il se recula automatiquement et baissa le visage, rentrant la tête dans les épaules alors qu'Andi jetait un regard vers son Maître qui lui sourit doucement tout en lui tendant la main.

« Bon garçon. » Lui chuchota-t-il à l'oreille tout en lui caressant lentement le cou.

Andi frotta sa joue contre celle de D Bo et tous les invités quittèrent rapidement la demeure après cela.

...

Huit jours plus tard ...

« Très bien Bill ! Tourne un peu plus la tête par ici ... ... Super ! »

Le flash de l'appareil se déclencha à nouveau et Bill suivit une fois de plus les instructions du photographe, se couchant docilement sur le lit avant de remonter légèrement les hanches.

C'était l'idée de Bushido.
Il voulait une série de photos de Bill à accrocher un peu partout où il voudrait dans la maison. Et bien évidemment, à peine quelques heures après qu'il ai eu cette idée, un photographe arrivait et commençait à prendre des photos toutes plus aguicheuses les unes que les autres. Et Bushido était au fond de la pièce, observant avec intérêt sa Doll jouer avec la caméra, exposant son corps juste comme il le fallait et jetant des regards sulfureux à travers ses longs cils de biche.

Une fois de plus, le photographe le fit changer de position et prit quelques clichés tout en se déplaçant autour du lit, puis il se redressa et lança un petit sourire à Bill.

« Voilà. Je pense qu'on devrait en avoir assez. Tu peux te rhabiller, Bill. »

Le jeune androgyne tourna la tête vers Bushido et l'homme acquiesça une fois, lui donnant l'autorisation de faire ce que le photographe venait de dire. Il enfila rapidement un jean et une paire de chaussettes avant de fermer correctement tous les boutons de la chemise blanche qu'il avait portée pour les photos. Puis il se leva et se dirigea vers son Maître, se laissant docilement enlacer et embrasser le front avant de poser les yeux sur l'écran où défilaient les photos qui venaient d'être prises. Bushido en sélectionna une vingtaine et à peine une demi-heure plus tard, le photographe et son équipe quittaient la maison après quelques dernières paroles courtoises.

« As-tu faim ? » Demanda Bushido après quelques minutes de silence.

Bill acquiesça et se laissa entraîner vers la salle à manger, là où le déjeuner devrait bientôt être servi.

...

Dans la demeure Ferchichi, les journées passaient dans un rythme lent de repas, de bain, de quelques paroles et d'activités assez diverses, mais plutôt rares, comme la séance photos de ce matin-là. Bill ne pouvait pas dire qu'il n'appréciait pas sa vie aux côtés de Bushido, il était nourri, blanchi, choyé, mais quelque chose dans l'attitude de l'homme d'affaires le dérangeait profondément et il n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce que c'était exactement.

Bill n'était pas bête, il savait que très bientôt, il trouverait, mais il savait également que très bientôt, Bushido exigerait sûrement autre chose de lui que de courts repas silencieux et de petites discussions anodines. Mais jusque-là, il n'avait encore rien exigé mis à part le fait que Bill devait dormir dans le même lit que lui, rien de trop contraignant donc pour le moment ...

...

Son corps était docile et malléable entre ses mains et Bushido savait que s'il avait été éveillé, cela aurait été encore mieux, mais Bill ne l'était pas. Il était là, devant lui, étendu sur les draps de son lit, profondément endormi et magnifique dans son état de pure insouciance et de repos. Bushido se mordit la lèvre ; s'il ne possédait pas ce corps au plus vite, il allait sûrement perdre la raison. Ses courbes pratiquement inexistantes et ses angles prononcés allaient le rendre fou ...

La nuit, quand le brun était le plus conciliant possible, c'est-à-dire, dès qu'il fermait l'½il, Bushido en profitait pour toucher son corps, doucement, comme un doux secret à préserver. Il aimait le caresser du bout des doigts, observer ses réactions, généralement de subtils petits frissons qui lui remontaient le long de la colonne vertébrale et le faisaient gémir ou grogner doucement dans son sommeil.

Oh oui, ce corps était tout bonnement fascinant et Bushido avait déjà hâte de le faire sien. Cependant, il n'était pas une brute ; il savait que s'il voulait pouvoir l'avoir pour lui seul à l'avenir, il devait prendre soin de lui et contenter ce magnifique corps également, il se devait de lui faire ressentir un plaisir tellement immense que Bill reviendrait vers lui et se laisserait étreindre et prendre avec la plus grande soumission et la plus grande satisfaction possible.

Bushido se lécha les lèvres. Il avait déjà hâte de pouvoir voir, sentir, lécher, toucher, pénétrer et jouir sur et dans ce corps superbe un nombre incalculable de fois ...


Écriture : o9 & 1O Juin, 31 Juillet, 15 Août 2O1O
Publication : 18 Août 2O1O

Seul la seconde moitié du Capitre a été réécrite, je sais,
mais la o1e était juste assez bonne pour que je la garde ^^ !

Notez cette MiniFiction ICI


...
...
Bael ® _____
...
...

Tags : The Gangsta Club - Bael ®

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.134.127) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Forgive-Me-Os

    18/11/2010

    Houm la sale chippie de Doll èé
    pauvre Bill, mais Andy, tient je me demande s'il va revenir dans la fic ou pas?
    Huhu! (J'aime le Andreas/Bill :face: meme juste cette petite partie (a))

    Et puis la fin, oh oui il désire Bill :face:

    Je continue ;)

  • Billsaw

    20/08/2010

    moi personnellement j'aime les deux versions
    dans la précédente on voyait plus bill parler avec Bu et d'autres,on apprend comment bill pense et sent , j'ai l'impression quelle est plus longue aussi
    la deuxieme est plus hot et on apperçoit plus le coté de bushido et sentiments envers bill

  • nirvana-angelTH83

    18/08/2010

    Miammm!!! j'aime ^^
    déffinitivement je préfère cette version malgrè que tu ai laisser le rapprochement avec Andi que je trouve malsain
    Bushido se retien de le posséder ça c'est excitant trop hâte de lire la suite
    kissoux
    scratounette

  • Billsaw

    16/08/2010

    hate de lire la suite

  • Billsaw

    16/08/2010

    « Le brun lui lança un petit sourire que le blond lui rendit avant de se pencher vers lui et d'embrasser délicatement ses lèvres pleines »
    C’est tellement mignion comment andres traite bill, bushido doit etre jaloux  

  • Billsaw

    16/08/2010

    j'adoooore cette suite
    bushido traite bill super bien

  • meilleursennemisth

    15/08/2010

    T__T tu m'a pa prévenu
    sniiiif!!!!!
    J'adooooooooooooooooooooore lol
    XDDDDDDDD
    Vivement la suite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • A fond dans Bill et Tom

    14/08/2010

    C'est une très bonne idée ce thème là.

  • A fond dans Bill et Tom

    14/08/2010

    Cette fiction, est superbe. Enfin du moins, de ce que j'en ai lu pour le moment;

  • nirvana-angelTH83

    12/08/2010

    Hanlala j'ai hâte de lire leurs moments d'intimité, quand ils apprendrons à se connaitre
    leurs p'tite vie à deux tout ça tout ça ^^

    J'aime pas trop D Bo et son toutou là en plus je comprend que Bu qui est si attentif laisse faire ça
    mais bon je verais bien

    Trop hâte d'être à lundi =)

    kissoux
    Scratounette

Report abuse