......***** Chapitre o5...« The Gangsta Club »......




...
...

Et ils l'avaient refait. Bien des fois, dès qu'Anis rentrait du travail, ils le refaisaient avec ferveur et passion un peu partout dans la maison. Il y avait eu la fois dans le bain, celle sur le comptoir de la cuisine, une autre sur la table de la salle à manger, une autre devant le feu dans le salon, quelques fois dans le lit, une fois contre le mur du couloir du premier étage, ou encore, une autre dans la douche. Ils l'avaient refait tellement de fois que Bushido en avait oublié le nombre et les locations.

Les jours et les heures se confondaient et à présent, Anis se surprenait à vouloir rentrer de plus en plus vite chez lui pour pouvoir passer un bon moment en compagnie de sa Doll. De son côté, Bill se portait comme un charme ; il était nourri, blanchi, choyé et dans son esprit, la compensation (son corps), n'était pas malhonnête. Après tout, Anis prenait du plaisir autant qu'il en donnait, alors Bill ne se plaignait de rien. Au contraire, il avait tendance à remercier Anis plus que de raison (un petit « Merci Maître » suivait chaque orgasme.), ce qui, il faut l'avouer ne déplaisait pas le moins du monde à ce dernier.

Mais ce soir-là, un vendredi soir, quand Anis rentra, il ne fut pas question de ce jeter sur la première pièce de fourniture à leur portée et de batifoler, non. Ce soir-là, Bushido avait des obligations professionnelles. À cette annonce, sa jeune Doll avait ouvert de grands yeux et l'avait regardé s'évertuer à choisir une tenue pour lui, comme pour le jeune brun. Une fois ceci fait, ils avaient sauté dans la douche (ensemble) et s'étaient lavé en quatrième vitesse avant de s'habiller le plus vite possible. Bushido avait à peine laissé assez de temps à Bill pour qu'il s'habille et se maquille, mais ses cheveux étaient restés tel quels ; légèrement humide et ondulés, d'un noir tellement profond que Bushido en fut subjugué pendant quelques secondes.

« Bill, allons-y. »
« Oui, Maître. »


La Doll enfila la veste posée sur le lit pour lui et suivit son Maître vers la sortie de la villa, à la fois impatient et apeuré d'aller à cette soirée.

...
La salle était comble. De l'entrée jusqu'au fond de la boite, des gens se trémoussait, dansaient collé serré ou s'embrassaient à pleine bouche ; Bill n'osa pas lâcher la main de Bushido alors que celui-ci l'entraînait vers l'étage de l'établissement, là où la musique se faisait moins dérangeante, mais l'alcool plus fort. La Doll, étroitement encadré par les gardes du corps de son Maître, observait ce qui se passait tout autour de lui avec intérêt et curiosité alors que Bushido, les yeux cachés derrière une paire de Ray Ban hors de prix, regardait droit devant lui en tentant d'atteindre le plus vite possible leur table.

Une fois ceci fait, Bushido s'y assit sans plus attendre et attira Bill tout contre lui alors qu'il retirait ses lunettes, le petit groupe d'hommes autour d'eux les observant avec intérêt.

« Tiens, mais c'est notre ami Bushido ! Comment vas-tu ?! » S'exclama quelqu'un sur leur gauche.

Bushido sourit légèrement, serra la main de l'homme et repassa son bras autour des hanches de Bill, effleurant sa nuque délicate au passage. L'androgyne frissonna doucement et baissa les yeux, emmêlant ses doigts et les posant ensuite sur ses cuisses alors que Bushido entamait une conversation animée avec quelques-uns de ses collaborateurs.

« Bill ! » Cria-t-on quelques minutes plus tard.

Le brun releva la tête et croisa le regard joyeux d'Andi, qui lui faisait un petit signe d'un peu plus loin, à une autre table. Bill fronça doucement les sourcils, D Bo était assis à la table où il se trouvait pour le moment, pourquoi est-ce qu'Andi était là-bas ? Il pencha discrètement la tête sur le côté et le blond peroxydé haussa simplement les épaules, un petit sourire aux lèvres. Ils se regardèrent encore quelques secondes, sans pour autant se parler avant que Bill ne sursaute quand Anis serra doucement sa hanche dans sa grande main.

« Tu veux aller là-bas ? » Lui souffla-t-il à l'oreille.

Bill se mordit la lèvre avant d'acquiescer, peu convaincu de la réponse positive de son Maître.

« Va. » Dit-il immédiatement. « Mais sois sage. »

L'androgyne lui offrit un petit sourire et Anis le lui rendit avant de lui embrasser les lèvres puis le front. Bill se leva et marcha jusqu'à la table où Andi était assis, se glissant à côté de lui sur la banquette et jetant un ½il aux autres Dolls présentes. Ania n'était pas là, constata-t-il avec soulagement.

« Alors, ça va ? »

Bill hocha vivement de la tête avant de lancer un petit sourire et un signe de la main aux Dolls qu'il ne connaissait pas alors qu'Andi le présentait. Les autres filles et garçons présents avaient l'air plutôt sympathiques, Bill pensa qu'il allait peut-être avoir l'occasion de passer une bonne soirée entre amis ... ou plutôt, entre collègues de travail ...

...
Au fur et à mesure de la soirée, de plus en plus de Dolls avaient fini par retourner auprès de leur Maître respectif, ce que bien sûr, Andi et Bill avaient fini par faire aussi, parlant à voix basse, assis à terre, sur des coussins moelleux alors que Bushido et D Bo parlaient affaire de façon assez animée.

Plus le temps passaient, et plus les différentes Dolls disparaissaient sous les tables, plus précisément, entre les jambes de leur propriétaires. Bill déglutissait difficilement, mal à l'aise à chaque fois que l'une d'entre elles disparaissait soudainement, après une simple prononciation de leur nom. L'androgyne gardait presque constamment les yeux au sol, il ne voulait pas que Bushido l'appelle pour faire ce genre de choses en public. C'était gênant, et puis c'était un acte assez intime aussi. Ce n'était pas le genre de choses que Bill avait envie de partager avec les autres personnes assises à la même table qu'eux. Mais bientôt, Andi fut appelé à son tour et Bill se retrouva seul au sol alors que toutes les autres Dolls étaient ... savamment occupés.

Le jeune androgyne sentit alors une main se poser dans sa nuque et, se pinçant les lèvres, il fut bien obligé de relever le visage vers Bushido alors que celui-ci posait ses doigts sous son menton pour l'empêcher de baisser les yeux. Leurs regards se croisèrent et c'est tout ce qu'il fallut pour que Bill se retrouve entre les jambes d'Anis, faisant sauter son bouton et baissant sa tirette d'une main tremblante.

L'homme d'affaire posa une main sur sa tête et entreprit de lui caresser affectueusement les cheveux, l'encourageant silencieusement alors que Bill frottait le bout de son nez contre son érection encore recouverte de son sous-vêtement. Il expira un souffle tremblant et ferma les yeux avant de tirer le boxer sombre vers le bas, extirpant le sexe rouge et gorgé de sang et le lapant délicatement, le bout de sa langue donnant l'impression à Anis qu'un petit chaton s'occupait de son sexe. Bill entreprit le travail et Bushido ferma les yeux, se laissant aller dans son siège alors que sa Doll faisait de la magie avec ses lèvres, sa langue et ses doigts.

...
La porte d'entrée de la villa claqua contre le mur et Bushido grogna, attirant sa Doll contre lui et essuyant le coin de sa bouche. Bill l'avait sucé une fois de plus dans la voiture et du sperme coulait encore le long de sa joue. Bill ouvrit la bouche et miaula de plaisir alors que le Tunisien tout contre lui attrapait ses cuisses et le forçait à enrouler ses jambes autour de son bassin, le collant au mur en l'embrassant sauvagement.

Anis gravit les marches menant à leur chambre du mieux possible en tenant compte de son état d'ébriété avancé et jeta l'androgyne sur le lit, grimpant ensuite sur lui en mordillant chaque parcelle de peau exposée devant lui. La respiration de Bill s'accéléra considérablement et il posa ses mains délicates sur les épaules musclées de Bushido, tirant sur sa veste dans l'espoir de la faire disparaître. Il n'en fallut pas plus à l'esprit imbibé d'Anis pour comprendre que Bill voulait exactement la même chose que lui : du sexe. Du sexe, fort, vite, bon.

L'homme d'affaire arracha littéralement les vêtements de sa Doll et se déshabilla à peine, retirant sa veste et son t-shirt, ouvrant à peine son pantalon et baissant son sous-vêtement alors que celui de Bill quittait ses chevilles au même instant. Son sexe se dressa un peu plus à la vue qui se présentait devant lui et son esprit ralenti par l'alcool fut surpris quand une des mains manucurées de Bill se posa sur son sexe pour l'enduire de lubrifiant. Il siffla, le plaisir se faisant ressentir dans chaque cellule de son corps et il eut vite fait de chasser la main du jeune homme, de peur de jouir.

Et puis tout se passa vite, bien trop vite. En une seconde à peine, il fut logé au plus profond du jeune brun et il le pilonnait fermement. Bushido ferma les yeux et son esprit fit totalement abstraction des cris de douleur que Bill poussait, ou encore du sang qui s'étalait rapidement sur les fesses de Bill et sur ses cuisses à lui, comme sur les draps. Il ne pouvait plus penser qu'à son plaisir et quand le jeune androgyne lui griffa le torse en hurlant de peur et de mal, l'alcool qu'il avait ingurgité transforma ça en cri de plaisir et il jouit soudainement, compressé dans ce fourreau de chair tellement accueillant qu'était le corps étroit de son petit Bill.

Anis se laissa aller contre le brun après ça. Il posa son front contre le ventre de Bill avant d'y enfoncer le visage, s'étourdissant à son odeur. Il ne sentit pas l'odeur du sang, n'en sentit pas la texture non plus. Il ne fut pas dérangé par la sueur froide qui recouvrait le corps tout entier de Bill et ne fut pas non dérangé le moins du monde par les petits sanglots qui emplirent la pièce après ça. Il s'endormit.

Et Bill le repoussa du mieux qu'il pu, se releva et fuit la scène de crime pratiquement plié en deux, du sperme et du sang coulant le long de ses jambes tremblantes.


Écriture : 11, 12, 13, 14 & 15 Décembre 2O1O
Publication : 15 Décembre 2O1O


...
...
Bael ® _____
...
...

Tags : The Gangsta Club - Bael ®

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.82.29.141) if someone makes a complaint.

Comments :

  • ya-oi-amour-decriture

    14/05/2016

    aie pauvre Bill , que va t-il se passer le lendemain?

  • lectrisse-fic

    16/09/2011

    coucou je viens de me plonger dans ta fic et je viens de la finir.
    Bonne idée et c'est bien écrit j'aime beaucoup
    BRAVO!
    je vais pas faire ma difficile mais j'attend la suite avec impatience :)

  • asma

    20/07/2011

    Serieux il me faut une suite :p elle est magnifique !!

  • Asma

    14/07/2011

    Bon sang , il me faut la suite :p Ta fic est réellement magnifique !!

  • Des-Bill-Ich-Th

    06/04/2011

    coucou
    j'ai adoré cette fiction malgré la fin de se chapitre hâte de lire comment vas réagir anis au reveil... gros bisou =)

  • annuaire-yaoi-fic-th

    19/02/2011

    coucou, j'voulais savoir, la suite est prévu ou pas ? sa fait longtemps qu'elle a été posté alors j'm'inquiète !! XD
    Bisous ! ^^

  • nirvana-angelTH83

    21/12/2010

    Ils l'avaient refait tellement de fois que Bushido en avait oublié le nombre et( les locations)????

    cette question u_u Pourquoi "les locations?"

  • vaness

    21/12/2010

    tres hate de lire la suite
    pauvre bill j'espere que bu va se rendre compte de son erreur

  • nirvana-angelTH83

    21/12/2010

    T'as pas répondu à ma question, j'te boude ><

    Et il faudrait vraimen t que je pense à relire mes com's avant de les ajouter u_u

  • A fond dans Bill et Tom

    20/12/2010

    + On doit te le dire souvent, mais comme tu écris bien quoi ! J'aime vraiment TOUT tes écrit.
    Plus particulièrement le-o7e-neffen-yaoi. :$ Cette histoire est juste magnifique. Dommage que tu ne trouve vraiment d'inspiration pour écrire la suite.. :(

Report abuse