......***** Partie o2...« Escape The Fate »......




...
...
 
Partie o2
Fear
 

Genre : YAOI, Guimauve, Angst, AU, MPreg
+ Blood, Minor Character Death
Couple : Bushido/Bill


La peur le tenaillait férocement.
Depuis qu'il s'était réveillé pratiquement en sursaut voilà deux heures déjà, sa vessie le faisait terriblement souffrir, mais il n'osait pas se lever de peur d'être agressé par un des hommes qui les avaient pris en otage.

D'après l'écran trônant fièrement sur le mur devant lui, l'avion n'avait pas changé de cap et se dirigeait toujours vers Berlin et pour l'instant, il leur restait encore huit heures de vol. Ils étaient toujours au-dessus de l'océan Atlantique apparemment.

Bill soupira doucement et vit la tête de la dame assise un peu plus loin sur sa droite se tourner vers lui. Il lui offrit un maigre sourire et tapota discrètement le bas de son ventre pour lui faire comprendre son problème. Elle se mordit la lèvre et fit de même, le visage pâle et les tempes en sueur.

Le jeune brun tenta de s'adosser un peu mieux sur son siège, mais rien n'y fit. Non, il ne saurait définitivement plus se retenir. Bill ferma les yeux, serra les poings et se mordit la lèvre avant de détacher sa ceinture et de se lever lentement, n'osant même pas regarder derrière lui, là où les ravisseurs s'étaient rassemblés, de peur d'attirer encore plus l'attention. Il entendit clairement la respiration de la dame à sa droite se couper alors qu'elle le regardait faire avec une pointe de crainte et d'admiration dans le regard. Mais Bill ne se laissa pas démonter. Ils pouvaient venir le trouver, personne ne l'empêcherait d'atteindre les toilettes.

Sa détermination l'aida à faire quelques pas pour quitter sa rangé, mais quand il entendit du mouvement derrière lui, elle disparut aussi vite qu'elle était apparue.

« Où est-ce que tu vas ? » Lui demanda-t-on alors qu'un corps se collait pratiquement au sien.

Bill eut vite fait de reconnaître et l'odeur et la voix de celui à qui il avait fait assez confiance que pour toucher la peau de son ventre, la seule couche qui protégeait son enfant. L'androgyne serra la mâchoire et fit un pas en avant, titubant légèrement à cause de ses jambes lourdes. Anis lui attrapa le bras, mais Bill le repoussa vivement sans pour autant lui dire un mot.

Le grand tunisien le suivit jusqu'aux toilettes et resta adossé contre la paroi juste à côté de la porte jusqu'à ce que Bill en sorte quelques minutes plus tard, la vessie enfin vide. Il en avait carrément pleuré et ses yeux rouges pouvaient clairement en attester. Bill referma la porte derrière lui et fit le chemin inverse, Anis sur les talons, encore une fois. Il s'assit lentement dans son siège alors que déjà, la dame assise sur la même rangée que lui se levait de façon précipitée pour se ruer sur les toilettes elle aussi.

Anis lui jeta à peine un coup d'½il avant de reporter son attention sur Bill, s'agenouillant juste à côté de lui pour tenter de croiser son regard.

« Bill, regarde-moi. »

Les beaux grands yeux de l'androgyne se remplirent à nouveau de larmes et il tourna la tête du côté opposé au grand tunisien alors que son menton tremblait. Oui, il avait peur. Oui, il avait fait confiance à cet homme et à présent, voilà comment il était remercié. Ça lui apprendrait à prendre un vol de nuit par facilité et à parler à son voisin de siège.

Anis posa une de ses grandes mains sur le ventre de Bill et le frotta doucement, observant attentivement le visage de Bill se crisper, puis se détendre progressivement.

« Il ne vous arrivera rien, Bill. La seule chose que nous voulons, c'est l'avion. Tu atterriras à Berlin en temps et en heure, avec tes bagages et tu retrouveras ta mère, exactement comme tu l'avais prévu. Il ne vous arrivera rien du tout. D'accord ? »

Après une bonne dizaine de secondes d'hésitation, Bill ouvrit les yeux, acquiesça faiblement, puis tourna la tête vers Anis alors que celui-ci se redressait pour s'asseoir à ses côtés.

« Pourquoi est-ce que vous faites ça ? » Demanda-t-il à voix basse.

Le grand tunisien secoua doucement de la tête en souriant, s'excusant silencieusement de ne rien pouvoir lui dire. Il se contenta de lui caresser les cheveux et de lui embrasser le front, la tempe, puis les lèvres avant de recommencer à lui caresser le ventre.

Bill lui lança un regard des plus surpris avant de baisser les yeux sur son ventre, posant instinctivement une main sur le haut de celui-ci, main qui fut très vite recouverte par une bien plus grande que la sienne. Une main qui serra tendrement la sienne alors qu'Anis lui embrassait le sommet du crâne avant de se relever.

« Je viendrai te voir un peu plus tard. » Lui dit-il simplement avant de disparaître dans le fond de l'avion.

...

Bill soupira discrètement. Plus que cinq heures et demi avant l'atterrissage.
Il se leva encore une fois, avec un peu plus de difficulté encore puisque ses pieds étaient gonflés dû à l'altitude et à la rétention d'eau.

Une fois debout, il entendit un clic bien distinct juste derrière lui et fronça les sourcils, inquiet, avant de se retourner.

« Toi, tu vas rester assis. J'en ai marre que tu te lèves tout le temps pour rien. » Cracha hargneusement l'homme qui pointait son arme sur lui.

Bill écarquilla les yeux et recula d'un pas.

« M-mais enfin, je ... »
« Ta gueule putain ! Je t'ai pas demandé de dire quoi que ce soit, juste de t'asseoir ! »


La dame assise à la droite de Bill se leva à son tour et avança d'un pas vers le ravisseur.

« Monsieur, il ne saurait pas se retenir plus longtemps, il est ... »

Mais elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que l'homme se tourna vers elle, le visage impassible, avant de lui tirer une balle en plein c½ur. Un cri collectif retentit alors que la femme tombait au sol, agonisant alors que du sang s'écoulait du trou dans sa poitrine et qu'elle avait de plus en plus de mal à respirer.

Bill écarquilla les yeux, posant automatiquement ses mains sur son ventre avant de tourner sa tête vers l'homme qui affichait à présent un sourire carnassier.

« Alors, tu vas rester assis maintenant ? » Lui demanda-t-il d'un ton acide.

Le jeune brun se laissa directement retomber dans son siège alors que la panique envahissait rapidement la cabine. Il entendait des gens courir tout autour de lui, mais était totalement incapable de détourner le regard de cette femme qui se mourrait lentement, là, à seulement quelques mètres de lui.

Puis soudain, alors que les sanglots étaient prêts à exploser en dehors de sa gorge, cette femme mourrait pour bon sang, une grande main chaude se posa sur son visage, cachant ses yeux, et un corps chaud se colla au sien, un grand bras passant autour de son ventre rond.

L'homme ne dit pas un mot et l'aida à se lever, mais Bill su directement que c'était Anis. Pourquoi arrivait-il si tard ? Pourquoi n'aidait-il pas cette femme mourante au lieu de l'éloigner ?

Il n'arrivait plus à réfléchir, comme si tout autour de lui, tout se passait au ralenti et Bill se laissa entraîner vers le fond de l'avion sans discuter.

« Qu'est-ce qu'il s'est passé ? » Entendit-il quelqu'un s'exclamer.
« Arzlov a tiré sur quelqu'un. »
« Et merde ... »


Des pas rapides, des cris, des coups. Les yeux de Bill se mirent à pleurer sans son accord.

« Chuuut ... » Lui souffla Anis à l'oreille tout en retirant sa main de devant ses yeux.

Ils étaient dans le compartiment des couchettes de l'équipage.

« Va aux toilettes et couche-toi. Je te réveillerai avant qu'on atterrisse. »

Bill fit ce qu'Anis lui avait dit et s'étendit précautionneusement dans l'une des couchettes, mais resta les yeux grands ouverts, suivant le moindre mouvement d'Anis des yeux. Le grand tunisien soupira doucement avant de s'étendre auprès de lui, le collant à son torse et lui caressant les cheveux.

« Elle est morte ... » Souffla Bill après une bonne dizaine de minutes.
« Je sais. » Lui répondit simplement Anis avant de le serrer un peu plus contre lui, embrassant son front pour le rassurer.
« Elle est morte ! » Sanglota soudainement le brun en s'accrochant fermement à l'homme étendu tout contre lui.

Anis se mordit la lèvre et entoura Bill un peu plus fermement de ses bras.

« Tout va bien, Bill. Tout va bien, je suis là ... »

L'androgyne sanglota encore pendant une bonne demi-heure avant de s'endormir, épuisé par la faim, la soif et ses pleures.


Écriture : 23 Février 2O11
Publication : o2 Mars 2O11
 

Notez ce FS ICI


...
...
Bael ® _____
...
...

Tags : Escape The Fate - Bael ®

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.104.202) if someone makes a complaint.

Comments :

  • MyFairLadyRose

    23/01/2013

    bah dit donc ils rigolent pas les méchants ! espérons qu'anis soit flic ou un truc comme ca pour ce faire pardonné !

  • Forgive-Me-Os

    14/04/2011

    Mon dieu O_O!
    Roh lala, ca m'a stressé quand le type a crié à Bill de s'asseoir, peur pour le bébé et tout :/
    Et Anis, j'y comprend trop rien n'empeche :/
    M'enfin, heureusement qu'il est gentil avec Bill.
    Je continue ^^

  • Billsaw

    12/03/2011

    Ttrop bonne suite
    J’adore les deux personnages bill et anis dans leurs roles qui sont totalement opposés
    Vivement la suite

  • Madness-of-an-Angel

    10/03/2011

    Bonne continuation, surtout.
    Tu fais un travail formidable.
    Joyce ♥

  • Madness-of-an-Angel

    10/03/2011

    Je me tanne de connaître la suiiiite :O
    Bill est tellement adorable :')
    Comme j'aimerai pouvoir écrire comme toi T_T
    Et surtout du M-Preg, tu fais ça si naturellement, j'y arrive pas moi, han :(

  • Madness-of-an-Angel

    10/03/2011

    Si jamais c'est le cas, surtout préviens moi !
    Je ferai partie des premières à l'acheter :)
    Toujours est-il que j'attends cette suite avec impatience.
    Comme toutes les autres suites, d'ailleurs.
    Au fait, je voulais te demander, vous ne postez plus toi & Envy ?

  • Madness-of-an-Angel

    10/03/2011

    Certaines lectrices sont vraiment ingrate :(
    Moi, en tout, ça fait un baille que je te suis, et ça fait un baille que je suis fan *o*
    T'as déjà songé à commencer l'écriture d'un roman ?

  • Madness-of-an-Angel

    10/03/2011

    Yeh, mais il n'y a pas le nombre de commentaire demander :O
    C'est pas normal ! T'écris tellement bien, il devrait en pleuvoir des commentaires !

  • lola

    10/03/2011

    j'adore tes textes. vivement que tu mettes la suite!!

  • JusteYaoï

    09/03/2011

    j'aime vraiment beaucoup cette fiction! J'espère qu'il y aura bientôt la suite.

Report abuse