......***** Partie o4...« Escape The Fate »......



...
...
 


Partie o4
Love
 
Genre : YAOI, Guimauve, Angst, AU, MPreg
Couple : Bushido/Bill

Un peu plus d'un mois était passé depuis l'incident et l'accouchement était prévu pour dans trois semaines. Bill était de plus en plus nerveux à l'idée de mettre son fils au monde, même si depuis qu'il avait appris qu'il était enceinte, il avait su qu'à un moment ou à un autre, il allait bien falloir laisse son enfant voir la lumière du jour, respirer avec ses propres poumons et ouvrir ses yeux pour voir le monde.

Bill avait peur. C'était ce qu'il disait à sa mère, la raison qu'il lui donnait pour avoir décider de rester avec elle. Simone ne s'en plaignait pas, mais elle se posait des questions, comme toute grand-mère en devenir. Elle s'inquiétait pour son fils, pour son petit-fils, constamment, mais se retenait bien d'exprimer ses peurs et ses inquiétudes en présence de Bill de peur de lui rendre la vie encore plus dure.

Ils n'avaient toujours pas parlé de ce qu'il s'était passé dans l'avion. Bill avait catégoriquement refusé de lui dire quoi que ce soit, à elle ou à qui que ce soit d'autre en fait. Jörg, son père, s'inquiétait en silence lui aussi.

Bien sûr, la peur n'était pas la seule chose qui avait fait en sorte que Bill prenne la décision de rester en Allemagne, mais cela, encore une fois, Bill ne l'avouerait jamais à qui que ce soit. Les paroles d'Anis résonnait dans sa tête nuit et jour et il ne pouvait s'empêcher de penser à lui. S'il avait été là, il aurait sûrement été un paire de substitution parfait pour son fils, ou encore, s'il avait été là, il lui aurait sûrement donné toute l'affection amoureuse, et non parentale, dont il avait tellement besoin.

Mais Anis n'était pas là, et cela brisait le c½ur de Bill un peu plus chaque jour qui passait.

« Bill ? »

L'androgyne releva la tête, accordant à sa mère l'attention qu'elle lui réclamait.

« Tu devrais aller te coucher, il est tard. »

Bill lui sourit gentiment avant de se hisser hors du canapé.

« Tu as raison. »

Il éteignit la télévision et posa la télécommande sur la table basse avant de se diriger vers la porte menant au couloir, là où Simone l'attendait.

« Bonne nuit Maman. » Lui dit-il avant de l'embrasser sur la joue.
« Bonne nuit Bill. Appelle-moi au moindre problème. »
« Ne t'inquiète pas, »
Dit-il en souriant. « tout va bien. »

Elle lui rendit son sourire avant d'entrer dans la cuisine pour éteindre les différents appareils. Bill la regarda faire pendant quelques secondes avant de gravir lentement les marches qui le séparaient du premier étage, là où se trouvait sa chambre d'adolescent. Bien vite, il fut dans son lit et la fatigue le rattrapa sans attendre.


...
Le lendemain matin quand Bill se réveilla, un soleil des plus lumineux éclairait la ville, de l'autre côté de sa fenêtre et pour la première fois depuis bien des jours, un léger sourire sincère prit place sur ses lèvres. Pour une fois, il eut l'impression que la journée allait être bonne.

Il se redressa, s'assit au bord du lit et s'étira longuement avant de trouver la force de se lever et d'enfiler sa robe de chambre pour descendre prendre son petit-déjeuner.

Une fois au rez-de-chaussée, sa mère le salua joyeusement en voyant son beau sourire et lui servit rapidement quelques gaufres que Bill engloutit goulûment avant de sauter dans la douche. Il entra dans le salon, dit bonjour à son père et allait s'installer dans le fauteuil quand sa mère l'appela.

« Bill ! Il y a quelqu'un pour toi à la porte ! »

Le jeune androgyne haussa subitement les sourcils, mais fit tout de même le chemin jusqu'à la porte d'entrée. Sa mère lui fit un petit sourire avant de se diriger vers le salon, Bill pu l'entende s'installer auprès de son mari avant d'allumer la télévision.

Le brun se retourna vers la porte pratiquement close et la tira lentement vers lui, faisant ensuite un pas en avant et relevant les yeux. Il aurait voulu dire quelque chose, simplement lui dire bonjour peut-être, mais ses lèvres se mirent à trembler et un sanglot des plus déchirants éclata dans sa gorge. L'homme en face de lui lui sourit, se pencha en avant et l'attira tout contre lui avant de lui caresser les cheveux.

« Bonjour Bill. » Lui souffla-t-il à l'oreille.

Bill sanglota plus fermement tout en s'accrochant à lui, incapable de ne serait-ce que prononcer un mot, à part le semblant de plainte qui s'échappa d'entre ses lèvres encore tremblantes.

« A-anis ! »


...
« J'ai cru que tu étais mort. » Avoua Bill alors qu'Anis lui caressait le dos et les cheveux, le tenant fermement contre lui.

Ils s'étaient installés dans la chambre du brun, s'étaient blottis l'un contre l'autre et à présent, ils discutaient calmement de tout ce qu'il s'était passé.

« J'ai beaucoup regardé le journal télévisé pendant que tu n'étais pas là, e-et j'ai vu ... »

Anis hocha solennellement de la tête avant de lui embrasser le front.

« Oui, on a perdu deux gars. »

Bill se mordit la lèvre et baissa les yeux.

« Je suis désolé. » Souffla-t-il.
« Ce n'est pas de ta faute. » Répondit immédiatement le grand Tunisien. « On fait un métier à risque, c'est tout. »

Le jeune androgyne hocha une fois de la tête, même si non, il ne pouvait pas comprendre parce qu'il ne voulait pas vraiment savoir ce qu'Anis faisait de sa vie. Il voulait juste être avec lui, la proximité physique lui suffisait pour l'instant. Peut-être que quand le bébé serait né il voudrait en savoir plus, mais pour le moment, qu'Anis soit là lui suffisait amplement.

Bill posa sa tête sur la grande épaule musclée de l'homme assis à ses côtés et soupira silencieusement avant de fermer les yeux en frottant son ventre. Tout irait bien.


...
« A-anis ! »

Pas de réponse.

« A-ANIS !! »

L'homme se redressa soudainement dans le lit, tournant directement la tête vers le jeune homme étendu à côté de lui.

« Bill ? » Demanda-t-il, la voix enrouée et inquiète.
« Le bébé, le bébé ! »

Anis se retourna, alluma la lampe de chevet et reposa ensuite les yeux sur un Bill suant, le visage tordu de douleur et les mains agrippées à son gros ventre rond.

« Oh Mon Dieu ... »

Le grand Tunisien se leva prestement et enfila des vêtements le plus vite possible avant d'aider Bill à s'asseoir.

« V-va appeler ma mère. » Dit-il difficilement.

Anis acquiesça et disparu avant de revenir une vingtaine de secondes plus tard, Simone sur les talons.

« Oh Mon Dieu ! Anis, prenez le sac qui est posé sur le bureau, j'arrive tout de suite ! »

L'homme acquiesça et attrapa rapidement ledit sac avant de s'avancer vers Bill, s'emparant de ses chaussures et les lui enfilant rapidement avant de l'aider à se lever.

« Viens, je vais t'aider à aller jusqu'à la voiture. » Dit-il, le visage sérieux, mais les yeux légèrement affolés.

Bill se mordit la lèvre et se mit sur ses pieds avant de s'appuyer sur Anis et de commencer à avancer. Le trajet jusqu'à la voiture fut long et pénible, mais ils réussirent à l'atteindre. Anis installa l'androgyne à l'arrière et lui passa sa ceinture avant de se placer derrière le volant alors que Simone claquait la portière après s'être installée près de son fils.

Le grand Tunisien démarra sur les chapeaux de roue et les conduisit rapidement à l'hôpital le plus proche, se garant de façon précipitée et peu précise avant de se ruer sur la portière arrière pour aider Bill alors que Simone courait déjà vers l'entrée du bâtiment pour annoncer l'arrivée de son fils.

« Tout va bien Bill, tu vas faire ça avec Simone, tout ira bien. »
« N-non, »
Sanglota le brun. « je veux que tu sois là, je veux que tu sois là ! »

Ils entrèrent et de suite, Bill fut assis dans une chaise roulante et pris en charge.

« Aniiiis ! » Sanglota-t-il plus durement en tenant fermement son ventre. « Je veux Anis ! »

Simone le poussa vers son fils.

« Va avec lui, fais en sorte que tout se passe bien et ramène-le moi vivant, avec un bébé en bonne santé. »

Anis acquiesça avant de se dépêcher d'attraper la main que Bill lui tendait, lui embrassant ensuite amoureusement les phalanges.

« Je suis là Bill, je suis là. »

Le brun cessa de sangloter et serra durement sa main.

« On va faire ça tous les deux, on va avoir ce bébé tous les deux. » Rajouta-t-il.

Bill lui sourit doucement et ils partagèrent un ultime baiser avant que l'infirmière se tenant derrière Bill ne commence à faire avancer la chaise roulante.



Écriture : 24 Mars 2O11
Publication : 3O Mars 2O11

Notez ce FS ICI

Il y aura une suite, je vais commencer à travailler dessus bientôt. 

...
...
Bael ® _____
...
...

Tags : Escape The Fate - Bael ®

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.166.207.223) if someone makes a complaint.

Comments :

  • nirvana-angelTH83

    21/03/2017

    Ma belle, ô combien tu me manque et ô combien tes chefs-d'½uvre me manques. Je réalise à quel point c'est stupide après tout ce temps mais c'est ainsi

  • MyFairLadyRose

    23/01/2013

    mais ou est la suite ?!

  • Haribo-denktundschreibt

    21/06/2012

    Aha, très surprise par un écrit comme celui-ci ! Je pensais que la prise d'otage ne serait pas orchestré par Bushido mais finalement, j'ai aimé cette complicité et l'idée des mains chaudes qui apaisent Bill. Puis tout finit bien, excellent.

  • Potterhead-Gleek

    22/04/2012

    Putain j'ai trop hate de lire "lie to me"
    ~Asma

  • Asma

    20/07/2011

    VIVEMENT LA SUIIIITE !! :p

  • nirvana-angelTH83

    29/04/2011

    Vraiment hâte de lire la suite

  • meilleursennemisth

    20/04/2011

    Rien de tel que de savourer une de tes fics après une longue absence :)
    Ahh!! ça m'avait trop manqué XD
    J'adore cette nouvelle fic et j'attends avec impatience la suite
    mouhahahahahahah

    bisous
    Morenit@

  • Forgive-Me-Os

    14/04/2011

    Haaaan que de bonnes choses, Anis est revenu (pouvait pas etre autrement de toute façon hihi!^^)

    J'aime beaucoup cette fin de partie *-*
    Ouais :)

    J'ai hate de connaitre la suite.

    Bisous

    Sara

  • Des-Bill-Ich-Th

    06/04/2011

    coucou
    j'aime toujours autant cette mini fiction surtout bill tout plein de tendresse envers anis j'adore hâte de la suite bisou =)

  • just-you-and-me483

    02/04/2011

    Le retour *-*
    Bon j'imaginais bien qu' Anis allait revenir à moment où l'autre...
    Mais ça fait quand mêm juste trop plaisir de le lire :)
    Et puis voilà je suis contente que t'aies posté...
    J'aime toujours venir ici <3
    Et je vais te laisse sur ce mini com en attendant la suite *-*

Report abuse